ITW : Dr Valentina Marti, vétérinaire naturopathe

Coulisse médecine vétérinaire au naturel

Homéopathie, phytothérapie… les médecines naturelles ont aujourd’hui la côte auprès des parents d’animaux.

Pour stimuler l’immunité et les fonctions physiologiques (appétit, reins, foie, digestion…), pour détoxifier, pour soulager les maladies, pour gérer la douleur, etc. ces médecines dites douces offrent une approche globale et ont pour objectif de favoriser la santé et le bien-être de nos fidèles compagnons.

Mais en quoi consistent-elles exactement ? En quoi diffèrent-elles des thérapies traditionnelles ?

Pour lever le voile sur ces pratiques vétérinaires alternatives, Botaneo s’est rapproché de ces professionnels de la santé animale qui font appel aux trésors de la nature afin d’aider nos animaux au quotidien.

Voici le second portrait de notre série, “Dans les coulisses de la médecine vétérinaire au naturel”, avec l’interview du Dr Vétérinaire Naturopathe, Valentina MARTI.

 


Interview – Dr Valentina Marti, Vétérinaire Naturopathe 


 

Bonjour Dr Marti, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Valentina Marti.

J’aide nos compagnons à quatre pattes à retrouver leur vitalité et bien-être, après des périodes difficiles de maladie.

Grâce à une approche naturelle individualisée et sans effets secondaires, ils retrouvent ainsi, et dans le temps, leur forme de manière durable.

D’où vient cette envie d’exercer la médecine vétérinaire ?

Mon premier chien m’a permis de rentrer en relation avec le monde animal.

Depuis je porte un grand respect pour ce milieu.

C’est cette fascination, cette appétence et cet amour pour les animaux qui ont stimulé mon envie de suivre des études vétérinaires.

L’expérience m’a ensuite amenée à élargir ma vision vis-à-vis des alternatives thérapeutiques, et de chercher des techniques plus douces et respectueuses des animaux.

Quelles études avez-vous suivies ?

Docteur en médecine vétérinaire, je suis sortie de l’Université de Bologne en 2011​.

Déjà intéressée par les médecines douces, j’ai ensuite intégrée l’école d’homéopathie triennale SIOV (Société Italienne d’Homéopathie Vétérinaire) de Parme, terminée en 2015.

L’intérêt pour l’utilisation et les bienfaits des plantes m’a ensuite amenée à suivre une formation en phytothérapie vétérinaire en 2016.

J’ai alors approfondi mes connaissances en naturopathie animalière, avec l’intégration des compléments alimentaires pour animaux et l’alimentation BARF.

Pourquoi choisir de se tourner vers la naturopathie pour animaux ?

Apres des années d’expériences en tant que vétérinaire canin, je me suis rapidement intéressée aux médecines naturelles pour élargir mon choix thérapeutique.

En constatant les récidives des pathologies, la surmédicalisation ainsi que les effets secondaires de certains médicaments, je me suis spécialisée en homéopathie et phytothérapie vétérinaire pour pouvoir combler les limites de la médecine allopathique (bien qu’elle reste toute de même nécessaire dans certains cas).

Aujourd’hui, je prends en charge la santé de l’animal dans sa globalité, sans séparer son état physio/pathologique de son comportement et de son hygiène de vie (alimentation et environnement).

Cela se définie par une approche holistique.

Constatant l’efficacité de cette démarche dans la pratique quotidienne de mon métier,  j’ai fait de ce parcours mon choix professionnel : je ne me consacre aujourd’hui qu’à la NATUROPATHIE POUR ANIMAUX.

L’urgence et le diagnostic ne font plus partie de mon champ d’action.

Présentez-nous vos différentes approches ? Pour quoi ? Pour qui ?

L’HOMEOPATHIE

L’homéopathie permet d’aborder la maladie de façon globale, tout en considérant les spécificités de l’animal, tant physiques que psychologiques.

Cette approche permet donc d’offrir une thérapie sur-mesure, et de soigner d’une manière douce, efficace et durable.

Dans quels cas recourir à l’homéopathie ?

  • Intolérances & allergies (Alimentaires, environnementales…)
  • Affections aigües : Morsures et piqures d’insecte, fièvre, coup de chaud, traumatisme, douleur post-opératoire…
  • Maladies chroniques : arthrose, dermatose, coryza, Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin…
  • Maladies dégénératives : myélopathie dégénérative, insuffisance rénale…
  • Maladies auto-immunes : colite histiocytaire, polyarthrite rhumatoïde, FIV-FELV…
  • Gestion de la douleur
  • Troubles du comportement (TOC, anxiété, agressivité…)

LA PHYTOTHERAPIE

La phytothérapie fait quant à elle appel aux plantes pour soigner les animaux.

Solution alternative, elle a recours à l’ensemble des plantes médicinales, qui peuvent alors prendre la forme d’infusions, décoctions, cataplasmes ou encore macérations.

Elle représente un excellent drainage pour offrir au traitement homéopathique une action en profondeur et ainsi lever des barrières toxiniques.

Dans quels cas recourir à la phytothérapie ?

  • Booster et renforcer le système immunitaire
  • Stimuler des fonctions physiologiques (appétit, reins, foie, digestion…)
  • Soulager les affections chroniques : arthrose, dermatose, coryza, ulcère gastrique…
  • Détoxifier l’organisme (foie, reins)
  • Apaiser les maladies dégénératives : complément au traitement contre le cancer, insuffisance rénale…
  • Gérer la douleur

LA NUTRITION

Tout comme pour les humains, la naturopathie animalière doit s’appliquer en parallèle d’une hygiène de vie saine et d’une alimentation adaptée aux besoins physiologiques de l’animal, qui varient avec le temps (chiot, chien adulte, chien senior).

Par exemple, l’alimentation BARF, « Biologically Appropriate Raw Food » ou « Nourriture crue biologiquement appropriée » en français, est une approche naturelle de l’alimentation du chien et du chat.

Il s’agit ici de donner à son animal des aliments qu’il mangeait à l’état sauvage et naturel.

Dans certains cas cette alimentation doit être renforcée par des compléments alimentaires pour animaux.

Cette alimentation sur-mesure, individuelle, est une approche aussi préventive que curative. 

Elle aide l’organisme des animaux à se renforcer et prévient ainsi de nombreux problèmes de santé que l’on peut observer en médecine vétérinaire classique.

Quel regard porte la médecine vétérinaire traditionnelle sur les approches non conventionnelles ?

Aujourd’hui, de plus en plus de professionnels dans le milieu animalier se tournent vers l’utilisation des médecines naturelles. 

Dans le cas spécifique des vétérinaires, il y a encore un chemin à parcourir,  au même titre que l’acceptation de l’efficacité des thérapies alternatives dans le milieu humain.

Sentez-vous un intérêt croissant pour les médecines vétérinaires douces ? Une évolution des mentalités ? Pourquoi à votre avis ?

Depuis quelques année, on assiste à une nouvelle vague d’intérêt pour ces approches, en particulier pour la phytothérapie, l’ostéopathie, l’aromathérapie et les fleur de Bach.

La demande croissante des propriétaires d’animaux vis-à-vis de ces techniques a également obligé les vétérinaires à se mettre à jour.

De même, la limite dans le choix thérapeutique et la surmédicalisation d’antibiotiques ayant provoqué des résistances bactériennes sur nos animaux, ont poussé à chercher de nouvelles solutions.

Comment se passe une consultation type ? En quels points se différencie-t-elle d’une consultation « classique » ? Sur quoi mettez-vous l’accent ?

J’effectue des séances de naturopathie d’environ 45 minutes, à domicile sur Nice ou par Skype (quand le diagnostique est déjà posé).

Observer l’animal dans son environnement me permet de réduire son stress.

Avec le propriétaire, je vais parcourir les antécédents de l’animal (aussi bien physiques que psychiques), son mode de vie, ses relations avec la famille ou les éventuels autres animaux, ainsi que son alimentation, pour enfin découvrir le problème actuel.

Cela vise à traiter l’animal de façon globale (le corps et l’esprit) et non pas seulement la partie affectée par le symptôme.

La séance termine avec un conseil de thérapie en homéopathie et phytothérapie, et éventuellement l’étude d’un nouveau type d’alimentation spécifique au besoin physio/pathologique de l’animal.

Les conseils peuvent s’élargir également à une nouvelle adoption, des antiparasitaires internes ou externes naturelles, etc.

Votre plus beau souvenir professionnel ?

Il y aurait beaucoup d’histoires qui mériteraient d’être racontées, tout avec la même fin : des animaux et leurs propriétaires qui retrouvent la bonne humeur et la santé, tout en étant passés de la surmédicalisation et ses effets secondaires, à des thérapies naturelles, surtout individualisées.

3 conseils « nutrition » pour les propriétaires de chiens et chats qui nous lisent ?

  • Adapter l’alimentation à l’âge et à l’état physio/pathologique de l’animal.
  • Revenir aux besoins primitifs des carnivores domestiques.
  • Dans une ration ménager ou BARF, essayer de varier les aliments pour apporter une plus grande diversité de nutriments.

Où peut-on vous retrouver si l’on souhaite faire appel à vous ?

Dr VALENTINA MARTI – Naturopathe pour animaux

  • Déplacement sur Nice et téléconseil dans toute la France
  • Formations en ligne

Tel. : 06 51 83 56 64
Mail : [email protected]
Site : www.veterinaire-naturopathe.fr
Page Facebook > 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Paiement sécurisé par MoneyTigo ™