7 Anxiolytiques naturels pour le chien

Les anxiolytiques ou tranquillisants sont des médicaments destinés à combattre l’anxiété ou l’angoisse. Ils agissent principalement sur le système nerveux, afin de rassurer, apaiser les sujets anxieux ou stressés. 

Tout comme les humains, les animaux de compagnie peuvent malheureusement angoisser ou être victimes de stress.

Les chiens anxieux peuvent devenir malades, avoir des problèmes digestifs ou souffrir de troubles comportementaux.

Des anxiolytiques naturels existent heureusement pour soulager les canidés et les chats qui traversent une détresse émotionnelle. Le point dans cet article.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comprendre l’anxiété chez le chien

Combattre les symptômes physiques et/ou psychologiques de l’anxiété canine exige de savoir en amont à quoi renvoie ce trouble.

En effet, difficile de traiter un problème de santé dont on ne connaît ni les causes ni les symptômes. Avant d’aborder les anxiolytiques naturels pour chien, voici donc contre quoi vous vous battez.

L’anxiété chez le chien est une tension vive, une inquiétude durable et incontrôlable sans lien avec une menace réelle ou identifiable.

Elle est généralement progressive, ce qui signifie qu’elle peut s’installer insidieusement, par de petites frayeurs, puis s’intensifier avec le temps si rien n’est fait.

Le trouble anxieux peut dégrader la qualité de vie de nos amis à 4 pattes. C’est pourquoi il est important de rapidement le prendre en charge.

À ne pas confondre avec la peur

Contrairement à l’anxiété, la peur est une émotion normale produite par l’idée ou la vue d’un danger. Elle est nécessaire à la survie, permet de se protéger ou de se défendre. Dans certaines situations, la peur peut toutefois être exacerbée, mais cela reste souvent passager.

À ne pas confondre avec le stress  

Les symptômes et les causes de l’anxiété s’apparentent énormément à ceux du stress. Cependant, l’anxiété est une condition, un état d’alerte qui persiste dans le temps, tandis que le stress, lui, est souvent passager.

De plus, le stress est généralement déclenché par un facteur externe (coup de feu, déplacement en voiture, orage…), alors que le comportement anxieux peut être constaté même en l’absence d’éléments déclencheurs. L’animal anticipe alors un danger, réel ou supposé.

Qu’il s’agisse du stress ou de l’anxiété, ces deux termes constituent toutefois des réponses émotionnelles qu’il est primordial d’apprendre à reconnaître et à apaiser.

A lire aussi : Stress du chien : 6 signes, causes & solutions

Symptômes d’anxiété chez le chien

Un chien qui souffre d’anxiété manifeste un ensemble de symptômes qui sont à la fois physiques et psychologiques. Les signes les plus souvent rencontrés chez les canidés anxieux sont les suivants :

1. Troubles obsessionnels compulsifs

Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) sont des comportements irraisonnés exécutés de façon répétitive et irrépressible. Chez le chien, il existe un large éventail de TOC liés à l’anxiété. Parmi les plus courants figurent les éléments qui suivent :

  • Léchage nerveux des babines 
  • Bâillements fréquents 
  • Incapacité à se maintenir en place : l’animal fait des va-et-vient, tourne en rond, chasse sa queue 
  • Fixation prolongée d’un objet (cible) 
  • Mordillements des membres inférieurs 
  • Grattage excessif de porte ou de sol

2. Changements brusques de comportement

Les changements brusques de comportement font également partie des signes d’anxiété canine. Le trouble anxieux perturbe en effet le fonctionnement normal des animaux qui voient leur quotidien rythmé par une angoisse forte et permanente. 

Si Médor commence à vous éviter, fuit ou se cache chaque fois que vous recevez un invité, c’est peut-être qu’il est sujet à de l’anxiété. S’il manifeste une immobilisation (refuse d’avancer lors de vos balades, par exemple) ou arrête subitement d’explorer son environnement, on peut parvenir à la même conclusion.

Les modifications soudaines de comportement, toujours révélatrices d’un problème de santé, peuvent, dans certains cas (ex. apathie canine) constituées un symptôme d’urgence vétérinaire chez le chien. Soyez vigilant !

3. Postures inhabituelles

Le langage corporel est aussi un mode de communication chez nos amis les chiens.

Aussi, en observant les postures de votre compagnon canin, vous pouvez déceler si ce dernier traverse ou non une détresse émotionnelle.

Voici les positions qui doivent vous alerter :

  • Queue entre les pattes ou basse 
  • Visage et oreilles étirés vers l’arrière 
  • Posture basse/repliement sur soi

4. Comportement craintif

Autre signe d’anxiété chez le chien : le comportement craintif. Il se caractérise par :

  • Des tremblements 
  • Une vigilance accrue : Médor a toujours les oreilles dressées pour capter le moindre mouvement écouter le moindre bruit, il sursaute à la moindre agitation 
  • Une incapacité à se relaxer 
  • Une peur de l’abandon et de la solitude 
  • Une recherche constante d’attention : le chien suit son maître partout où celui-ci va et souhaite interagir de façon exagérée ou avoir un contact visuel permanent avec lui

5. Hyperactivité/surexcitation

L’hyperactivité peut être le symptôme d’une anxiété chez votre toutou. Ce trouble comportemental est marqué par une activité intense associée à un déficit de l’attention.

Un chien hyperactif peut :

Cette activité motrice accentuée chez le chien anxieux ou stressé est un exutoire : moyen d’extérioriser son mal-être intérieur et de rediriger un trop-plein d’énergie.   

6. Troubles du sommeil 

« Dis-moi comment tu dors, je te dirais comment tu vas ». Chez le chien, cela est également vrai. La qualité du sommeil reflète en effet l’état psychologique/émotionnel de nos compagnons à 4 pattes.

Les troubles du sommeil liés au stress et à l’anxiété canine sont divers. Votre compagnon peut faire des cauchemars, dormir tout le temps ou, au contraire, avoir des insomnies.

7. Troubles digestifs/troubles du comportement alimentaire  

Les troubles digestifs associés au trouble anxieux sont au nombre de deux : vomissements, diarrhées. Et les troubles alimentaires sont soit une anorexie (perte totale d’appétit) soit une boulimie (sensation de faim excessive).

8. Autres signes d’anxiété chez le chien

Il est à noter que les symptômes d’anxiété chez le chien peuvent varier d’un individu à un autre, suivant les causes du trouble anxieux, de son intensité et de la personnalité ou du caractère de l’animal concerné.

En plus des signes présentés plus haut, d’autres indications peuvent apparaître :

  • Raidissement du corps 
  • Dilatations des pupilles 
  • Plissement de la peau du front 
  • Blanc des yeux apparent 
  • Gonflement des joues 
  • Salivation 
  • Insalubrité : le chien défèque et urine où il ne faut pas

Dans les cas les plus graves, l’animal peut même souffrir de pelade nerveuse et perdre ses poils par plaques.

Si votre canidé présente un ou plusieurs de ces symptômes, il est possible qu’il soit anxieux ou stressé.

Mais avant de passer en revue les anxiolytiques naturels qui pourront vous aider à le soulager, voyons les causes d’anxiété du chien. 

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Causes d’anxiété du chien

L’anxiété chez le chien est une condition qui peut avoir différentes causes. Nous vous présentons, ci-dessous, les facteurs d’anxiété canine les plus courants.  

1. L’anxiété de séparation

C’est la première cause d’anxiété chez le chien. L’anxiété de séparation, comme son nom le suggère, est liée à la peur d’être séparé de l’être aimé, le plus souvent le maître ou un autre membre de la famille adoptive.

Cette anxiété peut avoir des origines diverses :

Ses symptômes sont bien connus :

  • Recherche d’attention ou d’interaction (chien collant) 
  • Besoin d’un contact visuel constant avec la figure d’attachement 
  • Comportement destructeur en l’absence de la personne ou de l’animal aimé

2. L’environnement dans lequel l’animal vit 

Comme chez les humains, certains environnements peuvent être anxiogènes pour les chiens. C’est par exemple le cas pour un canidé qui vit dans un climat conflictuel ou subit de la violence animale.

3. Les expériences vécues par le passé 

Comme nous venons de le mentionner, les expériences qu’un chien a vécues depuis sa naissance peuvent être la source de son anxiété. Les chiens ont une excellente mémoire affective. C’est pourquoi il est conseillé de toujours se renseigner sur les antécédents d’un animal de compagnie avant d’adopter ou de poser un acte d’achat.

Parmi les expériences traumatisantes du passé à rechercher, il y a un abandon de chien barbare, la violence animale, etc.

4. La génétique/la race 

Les causes d’anxiété incluent aussi la génétique ou la race du chien. En effet, certaines races canines, de nature peureuse, sont plus exposées à l’anxiété que d’autres.

Il s’agit notamment du :

  • Caniche 
  • Cocker Anglais 
  • Cavalier King Charles 
  • Chihuahua 
  • Bichon à Poils frisés 
  • Épagneul nain 
  • Petit Lévrier Italien 
  • Labrador Retriever 
  • Berger allemand
  • Border Collie 
  • Braque hongrois à poil court 
  • Berger australien

Maintenant que nous avons vu ce que c’est que l’anxiété canine, ses causes et les différents comportements consécutifs à ce trouble anxieux, passons, enfin, en revue les 7 tranquillisants naturels pour les chiens.

Chien anxieux : quels tranquillisants naturels ?  

De multiples calmants naturels permettent de soulager les chiens confrontés au stress ou à l’anxiété. En voici une liste non exhaustive.

1. Le CBD pour chien

Le CBD, appelé aussi cannabidiol, est un composant naturellement retrouvé dans la plante du chanvre (Cannabis sativa L.).

Il est utilisé depuis des années chez l’Homme comme chez les animaux, et a l’avantage, contrairement au THC (tétrahydrocannabinol) de ne produire aucun effet psychotrope chez les chiens et les chats.

En médecine naturelle, le CBD est réputé pour ses propriétés calmantes et apaisantes. Il soutient les animaux anxieux et stressés, calme et soulage en douceur, sans accoutumance.

Vous pouvez trouver du CBD pour chien sous forme de friandises faciles à donner à votre toutou, mais aussi en huile de CBD pour chien, en baume ou en spray.   

A lire aussi : CBD pour chien : 10 bienfaits sur nos animaux    

2. Le massage 

Le massage est une solution de détente et un anxiolytique naturel indéniable, aussi bien pour l’Homme que pour les animaux. Il requiert, néanmoins, un savoir-faire réel, tant au niveau des gestes qu’au niveau des produits de massage à utiliser.

Les masseurs canins/félins recommandent de masser des deux pouces la colonne vertébrale du chien ou du chat de la base de la queue jusqu’en bas du crâne, en insistant sur le dos, le ventre et les oreilles.

Vous pouvez utiliser, pour cela, des gels aromatiques ou des gouttes d’huiles essentielles adaptées à l’organisme de votre animal de compagnie (marjolaine, mandarine).

3. La camomille romaine   

La Camomille romaine est reconnue pour ses propriétés sédatives douces. Anxiolytique naturel, cette plante agit sur le système nerveux des humains et des canidés afin de lutter efficacement contre le stress et l’anxiété.

La camomille est utilisée en phytothérapie depuis des siècles. Vous pouvez l’employer en aromathérapie pour améliorer la santé et le bien-être de votre toutou.

A lire aussi : Camomille pour chien : bienfaits, utilisations, dangers

4. La lavande    

C’est une alliée de choix pour les chiens nerveux et anxieux. La lavande, anxiolytique naturel réputé pour ses bienfaits anxiolytiques, aide à combattre l’anxiété, la nervosité et l’agitation du chien. Elle est aussi utilisée pour soulager la dépression canine et traiter les insomnies.

Vous pouvez appliquer l’huile essentielle de lavande en massage (insistez sur la zone crânienne de la bête), en diffusion dans l’atmosphère ou en infusion.

Précautions :

  • À utiliser avec parcimonie : l’huile essentielle de lavande peut provoquer une hyperexcitation, des hallucinations et une tachycardie lorsqu’elle est utilisée en très grande quantité.
  • Ne pas utiliser chez les femelles gestantes ou allaitantes ni chez les chiots de moins de 6 mois. 

A lire aussi : Huile essentielle de lavande & Chien : Le guide

5. L’aubépine   

L’aubépine n’est pas en reste. La plante contribue à calmer les animaux nerveux et anxieux grâce à ses vertus ré-équilibrantes.

6. La passiflore

Végétal calmant et apaisant par excellence, la passiflore permet de lutter contre les symptômes de l’anxiété chez le chien. Elle favorise un sommeil réparateur, assure un bien-être émotionnel.

7. La marjolaine à coquilles 

La marjolaine à coquilles est un autre anxiolytique organique pour nos amis les canidés. Puissant ré-équilibreur du système nerveux, elle est principalement utilisée en usage externe pour masser le chien.

À noter ; ces thérapies ne se substituent pas à une consultation chez le vétérinaire. De plus, l’usage des plantes médicinales chez le chien n’est pas à prendre à la légère, une intoxication est vite arrivée. Notre conseil : demandez l’avis d’un professionnel de la santé animale ou consulter un herboriste qualifié avant de vous tourner vers des anxiolytiques naturels pour chien.

Solutions complémentaires pour calmer l’anxiété chez le chien 

Outre les remèdes anxiolytiques naturels, vous pouvez actionner d’autres leviers pour renforcer la santé physique et mentale de votre compagnon canin :

  • Environnement calme : le lieu de vie du chien a évidemment un impact colossal sur état émotionnel. Offrir un environnement calme, débarrasser d’éventuelles sources d’inquiétude est une chose à faire pour soulager l’anxiété de son ami à 4 pattes.  
  • Respecter les désirs du chien : si votre toutou ne souhaite pas se promener, rencontrer une nouvelle personne ou s’alimenter, ne l’y obligez pas, offrez-lui des calmants naturels pour faire disparaître ces symptômes du trouble anxieux.
  • Pas de punition : certains parents de chien, par manque de patience, peuvent penser à punir leur compagnon. C’est une mauvaise idée. Cela ne ferait que compliquer davantage la situation. Soyez patient. Accompagnez positivement l’animal.
  • Établir une routine : établir une routine pourrait rassurer votre chien et l’aider à trouver une stabilité nécessaire à son bien-être psychologique. 
  • Être à l’écoute : les chiens nous parlent de différentes façons (langage verbal, langage corporel). Faites attention aux postures de votre toutou, à ses aboiements, à ses hurlements, à ses grognements. S’il ne souhaite pas être touché, respectez, s’il veut rester seul dans son coin, respectez également.  
  • Se faire aider : parler à un éducateur ou comportementaliste canin peut être nécessaire pour soulager l’anxiété ou le stress de Médor. Pensez donc à cette éventualité.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Conclusion 

Un chien souffre d’anxiété lorsqu’il ressent une angoisse ou une crainte forte et persistante, n’ayant aucun lien avec un danger identifiable, mais perturbant son fonctionnement normal et sa vie au quotidien.

Les symptômes du trouble anxieux canin sont nombreux, allant des troubles compulsifs obsessionnels au comportement craintif, postures inhabituelles… en passant par des réactions physiques tels les troubles digestifs.

Heureusement, pour soulager les chiens stressés ou sujets à l’anxiété, des anxiolytiques naturels ainsi que des thérapies cognitivo-comportementales existent.

L’une des solutions les plus efficaces et les plus pratiques est le CBD pour chien. Demandez toujours conseil à votre vétérinaire.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.