Mon chien a peur des escaliers : Comment l’aider ?

La peur des escaliers est une phobie fréquente chez les chiens.

Elle peut affecter les chiots, les chiens adultes, âgés, en bonne santé, comme en mauvaise.

Mais quel que soit l’âge, l’état de santé ou la taille du chien, il y a toujours une raison qui pousse un chien à avoir peur des escaliers.

La raison de ce stress peut simplement être liée à un manque d’expérience, mais parfois le problème est plus grave et concerne la santé du chien.

Dans tous les cas, la première étape pour aider votre chien à surmonter sa peur est de comprendre ce qui la provoque.

Voici quelques raisons courantes de la peur des escaliers chez le chien, ainsi que les solutions pour aider votre chien a la combattre.

 

Mon chien a peur des escaliers : 4 causes possibles

Parmi les causes possibles de la peur des escaliers chez le chien, on retrouve :

  1. Le manque d’expérience

Si votre chien est un chiot, alors la peur des escaliers vient probablement du fait qu’il n’en a jamais monté ou descendu auparavant.

Dès leur naissance, les chiots sont exposés à un tourbillon de nouvelles expériences.

Du chat du voisin au trajet en voiture, en passant par l’orage… toutes ces nouveautés peuvent être particulièrement effrayantes la première fois où le chiot y est confronté.

Il en est de mêmes pour les escaliers qui, du point de vue du chien, sont un obstacle extrêmement intimidant.  

Mais les chiots ne sont pas les seuls à développer des peurs basées sur le manque d’expérience.

Si vous avez un chien âgé qui a vécu toute sa vie dans une maison sans étage, il y a de fortes chances qu’il n’ait jamais eu besoin de monter ou de descendre les escaliers auparavant.

Rien de plus normal donc, que d’en avoir peur si c’est la première fois qu’il doit y faire face.

  1. Expérience traumatisante

Les chiens apprennent à travers leurs expériences passées, et le type d’expérience qu’ils vivent peut les formater pour le reste de leur vie.

Ainsi, si votre chien a eu une mauvaise expérience dans ou près d’un escalier, il est naturel qu’il développe une phobie.

Qu’il soit tombé ou qu’il ait été poussé dans un escalier, il est peu probable qu’il oublie ce qui s’est passé.

Et même s’il ne s’est pas blessé physiquement, le fait d’être particulièrement surpris par quelque chose dans les escaliers peut avoir un impact négatif durable.

En d’autres termes, un chien qui a eu une mauvaise expérience dans les escaliers s’en souviendra à chaque fois qu’il devra y faire face à nouveau.

  1. Comportement appris

C’est généralement involontaire, mais les propriétaires de chiens apprennent parfois à leurs animaux à avoir peur des marches.

Si un chien n’est pas autorisé à monter au deuxième étage de chez vous, par exemple, les propriétaires utiliseront différentes tactiques pour le dissuader d’utiliser les escaliers. 

La punition fait partie de ces techniques, mais punir un chien lorsqu’il tente de monter (ou de descendre) les escaliers lui apprendra à en avoir peur.

Cette peur sera globale et pas uniquement liée aux escaliers interdis.

  1. Problème médical

Si aucun de ces scénarios ne semble expliquer la peur de votre chien, il se peut qu’un problème médical soit la cause sous-jacente de ce stress.

L’arthrite, la dysplasie de la hanche ou une blessure récente peuvent notamment rendre la montée et la descente des escaliers particulièrement douloureuse.

Si c’est le cas, votre chien n’a pas réellement peur des marches ; il évite surtout de souffrir.

Les chiens âgés qui n’ont jamais eu de problèmes avec les escaliers manifestent progressivement des comportements d’évitement pour cette raison, et une anomalie congénitale chez un jeune chiot peut être confondue avec une phobie.

De même, la perte de la vision peut enclencher cet évitement.

Bien que votre chien puisse encore être en capacité de voir, il est possible que sa vue se détériore suffisamment pour affecter sa perception de la profondeur et donc rendre l’utilisation des escaliers particulièrement compliquée.

Si vous ne voyez aucune explication logique à la peur des escaliers chez votre chien, prenez rendez-vous chez le vétérinaire pour éliminer la possibilité d’un problème de santé.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

 

Mon chien a peur des escaliers : 9 solutions

Un chien qui a peur des escaliers fera preuve d’un “comportement d’évitement“, signifiant qu’il préfère contourner les marches plutôt que d’y faire face.

Il peut aussi tout bonnement refuser de monter ou descendre les escaliers.

Les gémissements, la posture raide et le fait de mettre la queue entre ses pattes sont d’autres signes qu’il ne souhaite pas utiliser les marches.

Pour les petits chiens, la tentation est toujours grande de les porter pour monter ou descendre les escaliers.

Cela vous fera gagner du temps, mais ce n’est pas une solution (si votre chien ne souffre pas d’un problème de santé).

Vous apprendrez simplement à votre chien qu’il peut obtenir ce qu’il veut en gémissant ou en se comportant de manière craintive. Cela ne l’aidera pas à surmonter sa peur.

Traîner votre chien et le forcer à monter ou descendre les escaliers est également une mauvaise idée.

Ce comportement peut briser la confiance que votre chien a en vous, et pourrait le pousser à se comporter de manière agressive.

Essayez plutôt les techniques suivantes pour combattre la peur des escaliers de votre chien.

  1. Prenez rendez-vous chez le vétérinaire

Votre chien semble avoir peur des escaliers ? Comme expliqué ci-dessus, le problème n’est peut-être pas lié aux marches mais à votre chien.

Certains problèmes médicaux compliquent en effet la montée ou descente des escaliers :

  • Arthrite
  • Problèmes de hanches et de pattes arrière
  • Nerfs endommagés
  • Maladie vestibulaire (affecte l’équilibre)
  • Blessure

Les symptômes peuvent être invisibles sur un terrain plat mais visibles dans les escaliers.

C’est à ce stade que de nombreux propriétaires passent à côté de la question médicale et rejettent plutôt la faute sur les escaliers.

Ne faites pas cette erreur. La prochaine fois que votre chien montera ou descendra les escaliers, surveillez-le de près.

Vous remarquerez peut-être des signes de douleur (boiterie, couinements…) vous indiquant qu’il est temps de prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour un contrôle.

De même si vous ne comprenez pas la peur des escaliers de votre chien, consultez un vétérinaire. Un contrôle de routine vous permettra d’éliminer un problème de santé ou de débuter un traitement si nécessaire.

  1. Bloquez l’accès à vos escaliers

Si votre chien souffre d’un problème de santé expliquant sa peur des escaliers, alors la meilleure solution pour l’aider consiste à bloquer leur accès.

Par ailleurs, un chien âgé est plus maladroit qu’un jeune chien. Il peut donc plus facilement trébucher ou tomber dans les escaliers… Sauf s’il ne peut pas les monter ou les descendre !

L’un des meilleurs moyens d’empêcher votre chien d’utiliser les escaliers est d’installer une barrière pour animaux ou bébé.

Avec une barrière installée au bas de votre escalier, il sera impossible à votre chien de monter les escaliers.

Et bien qu’elle puisse bloquer l’accès de votre chien, vous êtes libre d’aller et venir comme bon vous semble, d’ouvrir le loquet et de passer à travers.

  1. Rassurez votre chien

Si votre chien n’a jamais été confronté aux escaliers ou qu’il est en train de perdre la vue, il a peut-être simplement besoin de votre aide pour être guidé dans les escaliers.

Marcher à côté ou garder une main sur lui peut le rassurer et lui faire comprendre que vous êtes là pour le rattraper s’il chute.

  1. Ajoutez un tapis anti-dérapant

Si votre chien a peur des escaliers parce qu’il a peur d’y glisser, pensez à installer un antidérapant.

Surtout si vos marches sont en linoléum ou en bois ciré.

L’un des meilleurs moyens de donner à vos escaliers glissants une adhérence supplémentaire est d’y poser de la moquette ou un tapis antidérapant.

Vous pouvez également fixer un nez de marche, sur le bout de chaque marche.

La surface rugueuse donnera à votre chien une bonne adhérence lorsqu’il utilisera l’escalier.

  1. Améliorer la visibilité

Vos escaliers sont-ils suffisamment éclairés ?

Non ?! Alors la mauvaise luminosité est peut-être la cause de la peur des marches de votre chien.

Avez-vous déjà essayé de descendre des escaliers en pleine nuit noire ? Pas facile, n’est-ce pas ?

Si votre chien ne peut pas voir les escaliers, il est naturel qu’il ait peur de chuter.

Les escaliers mal éclairés peuvent être difficiles à franchir, surtout si votre chien a une mauvaise vue, une mauvaise perception de la profondeur ou des problèmes de mobilité.

En plus d’ajouter de la lumière dans vos escaliers, vous pouvez coller du ruban adhésif de couleur sur chaque marche pour améliorer leur visibilité.

  1. Entraînez votre chien

Un chien qui a peur des escaliers fait le lien entre l’escalier et quelque chose de négatif.

Pour transformer ce sentiment de malaise, essayez le “contre-conditionnement”.

Le contre-conditionnement consiste à changer le comportement d’un chien face à un stimulus.

Dans le cas des escaliers, la réaction actuelle du chien est la peur.

Le contre-conditionnement et le renforcement positif fonctionnent en remplaçant la peur par une réaction positive, comme le bonheur et l’excitation.

Pour cela, munissez-vous d’une friandise ou d’un jouet.

Commencez par vous tenir près de l’escalier et encouragez votre chien à s’approcher. Lorsqu’il le fait, donnez-lui sa récompense et félicitez-le.

Faites-lui sentir qu’il est le meilleur chien du monde, pour qu’il associe les escaliers à un moment de joie et de satisfaction, et non à un moment de peur.

Le contre-conditionnement fonctionne mieux lorsqu’il est associé à une désensibilisation, une exposition progressive à la peur de votre chien.

La première étape consiste donc à récompenser votre chien pour s’être approché des escaliers puis de le faire monter sur la première marche.

Utilisez le même système de renforcement positif qu’auparavant, mais cette fois, mettez-vous sur la première marche et encouragez votre chien à vous y rejoindre.

Récompensez-le s’il y arrive.

Continuez cette stratégie marche après marche.

Un autre moyen efficace pour désensibiliser progressivement votre chien est d’utiliser l’heure du dîner.

La plupart des chiens attendent avec impatience l’heure du repas, et il y a de fortes chances que leur passion de la nourriture l’emporte sur leur peur des escaliers.

Le premier jour, placez le bol de nourriture sur le sol, à côté de l’escalier.

Si votre chien mange sans hésiter, déplacez le bol sur la première marche le lendemain soir.

Si cela se passe bien, passez à la deuxième marche le soir suivant.

Continuez ainsi jusqu’à ce que votre chien monte les escaliers avec confiance pour atteindre son dîner.

Il se peut que vous deviez rester sur une marche pendant quelques jours d’affilée avant qu’il ne soit prêt à passer à la suivante. Ce n’est pas grave. Avancez au rythme du chien.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !
  1. Munissez-vous de patience

Il faudra plus d’un jour pour que votre chien surmonte sa peur des escaliers.

Les cas légers peuvent nécessiter quelques jours de formation au renforcement positif, et les chiens plus craintifs peuvent prendre plusieurs semaines.

Dans tous les cas, il est important de ne pas précipiter la progression de votre chien dans les escaliers car il pourrait paniquer et sa peur des escaliers pourrait s’ancrer dans le temps.

La confiance doit se construire à son propre rythme, un rythme qui est différent pour chaque chien.

Peu importe votre frustration, ne précipitez pas le processus.

N’oubliez pas de rester calme et de rechercher de petites améliorations au lieu d’attendre de grands résultats.

Pour aider votre chien naturellement et sans brutalité, vous pouvez également faire appel à des solutions naturelles comme le CBD

Cet extrait de chanvre étant reconnu pour ses bienfaits calmants et apaisants, il aidera votre compagnon à vivre et utiliser les marches de façon plus sereine. 

Le CBD peut s’utiliser en cure s’il s’agit d’un chien stressé globalement ou d’une douleur liée à un problème de santé, et se trouve sous forme de spray ou de friandises chez Botaneo, la marque du bien-être animal au naturel.

  1. Portez votre chien

Votre chien souffre d’arthrite ou d’un problème de santé l’empêchant d’utiliser les escaliers ? Alors ne le forcez pas à monter et descendre les marches.

Si vous devez franchir des marches exceptionnellement, le moyen le plus simple de le faire est de le porter.

Vous pouvez également le placer dans une cage fermée pour plus de praticité.

  1. Utiliser un harnais pour chiens

Les chiens de grande taille, comme les labradors ou les bergers allemands, ont souvent des problèmes de hanche ou d’articulation en vieillissant.

La vieillesse n’est pas bonne pour les articulations. Et les escaliers non plus.

Si votre chien doit monter ou descendre des escaliers, il doit mettre son poids sur son arrière-train, ce qui est une véritable source de douleur.

Vous pouvez aider à soulager le poids des pattes arrière en utilisant un harnais pour chien.

Enroulez ce harnais autour de votre chien pour le soutenir lorsqu’il monte les escaliers et soulager le poids sur ces pattes.

Le harnais soutient le dos de votre chien, ce qui permet d’éviter les inflammations des hanches et des articulations.

  1. Installez une rampe

Si votre chien souffre d’un problème de santé et qu’il doit faire face chaque jour à des escaliers, vous pouvez également installer une rampe pour animaux.

Cette solution est parfaite pour faire monter et descendre votre chien des escaliers, en toute sécurité.

Bien que les rampes pour animaux domestiques puissent être conçues pour aider les chiens à monter et descendre des voitures, elles fonctionnent aussi bien comme aide à l’escalier.

D’autant plus qu’elles peuvent être mises en place en quelques secondes.

Il vous suffit en effet de poser la rampe sur votre escalier lorsque votre chien doit monter ou descendre, et la retirer quand vous n’en avez plus besoin.

Comme les rampes réduisent la pression exercée sur les hanches et les pattes arrière de votre chien, elles sont idéales pour les chiens âgés.

Mieux encore, elles ne glissent pas. Les rampes pour animaux de compagnie sont en effet dotées d’un revêtement antidérapant qui empêche votre animal de glisser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.