Barion Pixel

Chien au restaurant : 6 règles à respecter

En tant que propriétaire canin, vous pouvez être amené à aller au restaurant avec votre chien

Que ce soit pour une sortie maître-animal ou en raison d’une situation contraignante, il est indispensable que vous respectiez un ensemble de règles. 

En effet, bien qu’ils soient considérés comme les meilleurs amis de l’homme, les chiens, ou du moins leur présence, ne sont pas tolérés par tout le monde.

Chaque restaurateur se réserve le droit d’accepter ou de refuser que vous veniez avec votre compagnon à fourrure au sein de son établissement. 

Connaître les conditions à remplir en cas de réponse positive est essentiel pour passer un moment agréable et convivial en compagnie de sa petite boule de poils tout en évitant de mettre les autres clients mal à l’aise. 

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Aller au restaurant avec son chien : que dit la loi ?

Il n’existe — à ce jour — aucune législation encadrant la présence des chiens dans les restaurants en France.

En d’autres termes, la loi ne spécifie pas explicitement si les chiens sont autorisés ou interdits dans les restaurants.

Une ancienne loi datant du 23 octobre 1997 interdisait la présence d’animaux de compagnie dans les restaurants, à l’exception des chiens guides d’aveugles. Cette loi a été abrogée le 8 octobre 2013, et depuis, aucune loi ne précise ce point.

Il est donc à la discrétion du restaurateur de décider s’il accepte ou non la présence d’un chien dans son établissement​.

Les restaurants n’ont pas non plus l’obligation d’afficher sur leur devanture s’ils autorisent ou non les animaux, contrairement aux commerces alimentaires​​.

Les canidés sont en effet explicitement interdits dans les magasins alimentaires pour des questions d’hygiène, mais dans les lieux de restauration, tout comme dans les hôtels, ils sont tantôt acceptés, tantôt refusés en fonction du profil du chef d’établissement. 

Il existe ainsi des restaurateurs « dog-friendly » qui autorisent les propriétaires canins à venir dîner en tête-à-tête avec leur fidèle compagnon dans leur restaurant. 

Ceux qui refusent sont dans leur bon droit. 

A noter : il existe des exceptions pour les chiens d’assistance, comme les chiens guides d’aveugles. Selon l’article 88 de la loi n° 87-588 du 30 juillet 1987, modifiée le 11 février 2005, l’accès aux lieux ouverts au public, y compris les restaurants, est autorisé aux chiens guides d’aveugles ou d’assistance accompagnant les personnes titulaires de la carte d’invalidité.

Les 6 règles à respecter pour emmener son chien au restaurant

Vous souhaitez emmener votre chien au restaurant ? Voici une série de règles que vous devez respecter à tout prix.

1. Se renseigner sur la possibilité de prendre son chien à soi 

Nous l’avons vu : accepter ou refuser un chien dans un restaurant relève du pouvoir discrétionnaire des restaurateurs. 

Afin d’éviter toute surprise désagréable, il est judicieux de se renseigner en amont sur la possibilité de réserver une table et de se faire accompagner par son ami à quatre pattes. 

Prévenir le restaurant permet aussi au personnel de s’adapter à la situation et de créer les conditions idéales pour vous accueillir. Il pourrait, par exemple, vous attribuer une table où il y a peu de passage pour éviter que votre chien ne soit stressé par des allées et venues. 

Lors de votre réservation, pensez à préciser la taille de votre animal de compagnie. Selon qu’il est petit ou trop grand, la réponse peut être positive ou négative et dépendra du niveau de remplissage de l’établissement.

Attendez-vous par ailleurs à être interrogé sur le comportement habituel de votre toutou : est-il calme ? Sociale ? Devient-il agressif face à ses congénères ou face à d’autres espèces animales ?

Il y va sans dire que si votre chien a tendance à réagir ou à surréagir aux stimulus de l’environnement, il vaut mieux que vous n’essayiez pas d’aller avec lui dans un restaurant afin de ne pas perturber le service. 

De toute façon, les serveurs observeront l’attitude de votre compagnon à quatre pattes dès l’entrée du restaurant et décideront de vous laisser entrer ou pas. 

Note : il est conseillé de s’installer en intérieur avec son chien plutôt qu’en terrasse, en particulier en journée. Les chiens ont cette fâcheuse habitude de toujours courir après les oiseaux qui viennent picorer les miettes.

2. Aider son chien à se dépenser avant 

Vous avez programmé d’aller au resto avec votre chien ? Pensez à le faire se dépenser avant la sortie. Nalo devra se montrer discret et occuper un espace très réduit pendant un long moment. 

S’il a moins d’énergie (après une bonne promenade, par exemple), s’est bien amusé, a fait ses besoins et a bien mangé, il sera plus docile et pourra facilement adopter une posture passive et faire le moins de bruits possible.

A lire aussi : Mon chien a peur des gens : Que faire ?

3. Prévoir une laisse et une serviette microfibre 

Votre chien n’a pas sauté sur le serveur, aboyé ou fait preuve d’agitation devant le restaurant ? Il y a sans doute eu accès.

Maintenant, l’intérieur de l’établissement n’est pas un lieu de jeux ou de balade.

Médor doit rester sage, discret, attaché aux pieds de son maître avec sa laisse. 

Une bonne astuce consiste à installer une serviette microfibre sur le sol pour délimiter le territoire de l’animal. Il se couche alors sagement sur ce linge, un peu comme il le ferait sur un tapis à la maison. 

Vous avez un chien de catégorie 1 et 2 ? Prévoyez également une muselière.

Les propriétaires de chiens savent que les canidés dits « chiens dangereux » ne sont pas toujours les plus agressifs.

Cependant, pour le grand public, ils sont très souvent source de peur et d’angoisse. 

Il est donc préférable de les museler dans les restaurants, d’abord pour respecter cette obligation légale, mais aussi pour mettre les autres personnes à l’aise, même si vous estimez que votre toutou n’a aucun potentiel de dangerosité. 

A lire aussi : Mon chien a peur en ville : que faire ?

4. Ne pas donner ses restes à son chien 

Si les chiens sont autorisés à entrer dans certains restaurants, ils ne sont, par contre, pas autorisés à passer à table.

D’ailleurs, la nourriture pour Homme n’est pas toujours bonne pour les animaux domestiques.

Ne cédez donc pas quand Jack vous demande à manger (même s’il vous fait les yeux doux) et n’ayez pas le réflexe de lui offrir les restes de votre plat.

Un chien qui attend que son maître lui jette un os restera aux aguets, dans un état d’excitation. Il aura plus de mal à rester tranquille et pourrait même aller vers d’autres clients pour tenter de récupérer un morceau qui serait tombé de leur assiette. 

Savoir dire « non » à son chien à certaines occasions est nécessaire pour lui apprendre les bonnes habitudes et garantir que les prochaines sorties au restaurant ou dans d’autres lieux publics se passeront sans incident. 

A lire aussi : Mon chien a peur du bruit : que faire ?

5. Apporter la gamelle d’eau du chien 

Manger au restaurant peut durer un certain temps, deux heures et plus. Si votre chien n’a pas droit à une partie de votre repas, il peut néanmoins se désaltérer. 

Les restaurants « dog-friendly » prévoient généralement des gamelles pour pouvoir donner de l’eau aux chiens. Celles-ci sont cependant parfois petites et ne correspondent pas à tous les gabarits. 

Votre chien a une grande taille ? Il est préférable que vous apportiez sa gamelle d’eau. La serviette microfibre, recommandée deux points plus haut, sera utile pour tout nettoyer et laisser l’endroit sec en partant. 

6. Occuper son animal de compagnie  

Certains chiens sont de véritables piles électriques et ont du mal à rester tranquilles durant une longue période. C’est le cas de votre petite boule de poils ? Évitez de l’emmener au restaurant ou munissez-vous de jouets discrets et silencieux si vous pensez que cela peut suffire à l’occuper.  

Il existe des jouets d’occupation en caoutchouc qui comprennent des jouets à mâcher et des distributeurs de friandises. Ils s’avèrent très pratiques. 

Vous pouvez aussi donner du CBDcannabidiol, à votre chien s’il est stressé, angoissé, agité ou n’est simplement pas habitué à aller au restaurant.

Le CBD pour animaux est une substance naturelle qui possède des propriétés antistress, anxiolytiques et apaisantes.

A lire aussi : Le CBD, une solution pour chien stressé

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Où trouver des restaurants dog-friendly ?

Vous pouvez trouver sur internet des listes de restaurants dans lesquels vous et votre chien êtes les bienvenus. 

Les restaurants, dog-friendly ou non, ont souvent sur leur devanture un macaron qui autorise ou interdit la présence des animaux de compagnie.

Pour finir, gardez à l’esprit que les lieux de restauration, pizzerias, crêperies, brasseries… sont des endroits publics qui accueillent aussi bien les personnes qui aiment les chiens que celles qui ne les aiment pas ou en ont peur.

Il revient donc à chaque propriétaire canin la responsabilité de tout mettre en œuvre pour ne pas menacer la tranquillité des clients qui sont autour. 

Ceux-ci doivent s’assurer que leur animal de compagnie est obéissant, sociable et capable de rester calme une heure ou deux avant de l’emmener dans un restaurant.  

A lire aussi : Mon chien a peur de sortir dehors : 12 solutions

Notre équipe éditoriale

Experte en santé animale, elle intervient comme spécialiste des médecines douces auprès d’intervenants du monde animalier. Rédactrice pour des médias du domaine vétérinaire, elle est également l’auteur d’un livre de référence en phytothérapie animale.

Un commentaire sur “Chien au restaurant : 6 règles à respecter

  1. Avatar pour Geneviève Chmiel
    Geneviève Chmiel says:

    Je regrette que de plus en plus de restaurateurs acceptent les chiens. Pour moi c’est un manque d’hygiène. Un chien bave, sent mauvais. Je n’apprécie pas mon repas quand ça sent le chien. En conséquence, je ne fréquente plus les établissements qui reçoivent les chiens.
    Une idée : de même qu’il existait des espaces fumeurs à une période, pourquoi ne pas mettre en place des espaces chiens ? Ainsi nous ne risquerions pas de les côtoyer si nous ne le souhaitons pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.