Barion Pixel

Position chat qui souffre & 8 signes de douleur

Les signes de souffrance chez le chat sont assez diversifiés, allant d’une perte d’appétit à des réactions défensives ou agressives non justifiées, ainsi qu’à l’adoption d’une position spécifique signalant une douleur. 

Il est important pour tous les propriétaires félins d’apprendre à reconnaître les signaux d’un chat qui souffre, afin non seulement de soulager rapidement l’animal, mais aussi de diagnostiquer au plus vite une éventuelle maladie sous-jacente.   

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Comprendre la douleur chez le chat

La douleur chez le chat, tout comme chez l’homme ou chez le chien, est un état pénible produit par un mal physique ou psychologique.

Les causes de douleurs chez nos amis à 4 pattes sont très variées. Elles incluent :

  • Les maladies inflammatoires chroniques, comme l’arthrite ou une pancréatite persistante ;
  • Les tumeurs et les cancers ;
  • Les maladies dentaires, telles que les caries ou les infections des gencives ;
  • Les blessures, fractures et entorses ;
  • Les infections urinaires ou les calculs rénaux ;
  • Les affections cutanées, à l’exemple des allergies et de l’eczéma ;
  • Les infections auriculaires ou les problèmes de mâchoire.

Un chat peut aussi souffrir — psychologiquement — à la suite d’une mauvaise expérience émotionnelle, d’un stress ou d’une anxiété dus à un changement dans sa routine de vie (déménagement, entre autres) ou d’une séparation prolongée d’avec son maître. 

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Position d’un chat qui souffre : 5 poses spécifiques

Les signes de douleur chez le chat sont parfois difficiles à identifier.

En effet, les chats sont des animaux de compagnies qui passent beaucoup de temps loin des yeux de leur maître, à siester ou à jouer.

De plus, ces petits cachotiers ont tendance à dissimuler leur souffrance. 

Un chat qui souffre peut toutefois adopter des postures inhabituelles qui doivent vous alerter.

Il peut passer sa journée recroquevillé sur lui-même, en boule, sans bouger, en fonction de la source de la douleur et de la gravité de la situation.

Voici quelques poses communes que vous pourriez observer chez un chat qui souffre :

1. Le chat se recroqueville en boule ou adopte une position courbée 

Si votre chat se tient en boule ou adopte une position courbée, cela peut être un signe qu’il ressent de la douleur.

Les chats qui ont mal peuvent également éviter de bouger ou de se déplacer, car cela peut aggraver leur douleur.

2. Le chat se cache et s’isole dans un endroit silencieux 

Les chats sont des animaux très sensibles qui ont tendance à se cacher quand ils ne se sentent pas bien.

Si votre chat est généralement sociable et qu’il commence à éviter la compagnie des autres animaux domestiques ou des membres de votre famille, cela peut être un signe qu’il est malade ou qu’il souffre.

Outre la douleur physique, votre chat peut aussi adopter cette posture parce qu’il souffre d’un stress.

Les chats peuvent en effet être sensibles au stress et réagir ainsi à cause d’un changement dans leur environnement, comme un déménagement, l’arrivée d’un nouvel animal de compagnie ou un changement dans leur routine quotidienne. 

3. Le chat allongé, semble fatigué et dort toute la journée

Si votre chat est allongé, semble fatigué et dort toute la journée, cela peut être le signe qu’il est malade ou qu’il souffre d’une douleur ou d’une affection médicale.

Attention toutefois aux conclusions hâtives ; l’âge peut également être un facteur à prendre en compte. Les chats âgés peuvent avoir moins d’énergie et rester davantage allongés que lorsqu’ils étaient plus jeunes. Cela ne veut pas forcément dire qu’ils vont mal.

4. Le chat semble prostré et ne bouge plus

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un chat peut sembler prostré et inactif. L’une des causes les plus courantes est la maladie.

Si votre chat est malade, il peut être léthargique et présenter d’autres symptômes tels que des vomissements, de la diarrhée ou une perte d’appétit. 

Une autre cause fréquente de prostration chez les chats est la douleur (souvent liée à la maladie). Si votre chat souffre de douleur, il peut être immobile pour éviter de causer davantage de douleur.

5. Le chat adopte la position du sphinx

La position “en sphinx” fait référence à une posture spécifique dans laquelle le chat est allongé sur le ventre avec les pattes postérieures étendues derrière lui, les pattes antérieures pliées sous lui et la tête relevée, comme la célèbre statue égyptienne du Sphinx. 

En général, cette position peut indiquer que le chat est détendu, curieux ou simplement en train de se reposer, tout en se réchauffant.

Toutefois, la posture du sphynx peut aussi être un indicateur de douleur ou de maladie chez un chat. 

Cette posture peut être la plus confortable pour le chat qui souffre car elle lui permet de se reposer tout en restant vigilant en cas de besoin. En effet, dans cet état, le chat est conscient de sa vulnérabilité et peut se sentir comme une proie potentielle dans un environnement naturel.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Comment savoir si un chat ne va pas bien ? 8 signes alarmants qui montrent que votre chat souffre

Si votre chat adopte ces positions, il est important de surveiller les autres signes et symptômes de maladies et de douleur chez les chats tels que :

1. Le chat a une respiration rapide et superficielle 

Une respiration rapide et superficielle peut être un signe que votre chat souffre.

Si vous remarquez que votre chat respire rapidement ou avec des mouvements saccadés, cela peut indiquer qu’il a des problèmes respiratoires ou qu’il souffre d’une douleur intense.

2. Il se lèche ou mordille la zone douloureuse 

Les chats peuvent essayer de soulager leur douleur en se léchant ou en se mordillant la zone douloureuse.

Cela peut se produire si votre chat a mal aux articulations ou aux muscles, ou s’il a une blessure ou une irritation de la peau.

3. Il a expression faciale tendue et des pupilles dilatées 

Les chats qui souffrent peuvent avoir une expression faciale tendue et douloureuse, avec les yeux légèrement fermés et les pupilles dilatées.

Cela peut indiquer qu’ils ressentent de la douleur ou qu’ils sont mal à l’aise.

4. Il évite les mouvements brusques ou refuse de se déplacer 

Si votre chat évite de bouger ou refuse de se déplacer, cela peut indiquer qu’il a mal.

Les chats qui souffrent peuvent également éviter les sauts ou les mouvements brusques qui pourraient aggraver leur douleur.

Il est important de noter que ces signes ne sont pas toujours spécifiques à la douleur, et qu’il peut y avoir d’autres causes possibles.

5. Il manque d’appétit, montre une difficulté à se nourrir

Si votre chat manque d’appétit, il se peut qu’il soit malade ou qu’il souffre d’une douleur dentaire qui rend la mastication difficile.

Parmi les problèmes dentaires qui peuvent être sources de douleur, on peut citer : des caries, des infections des gencives, un ulcère ou encore le cancer.

A lire aussi : J’ai un chat qui ne mange plus et ne boit plus. Comment l’aider ?

6. Il vomit et/ou souffre de diarrhée

Comme les humains, les chats peuvent vomir et avoir la diarrhée s’ils sont malades. Et qui dit maladie, dit généralement douleurs. D’autant, plus que ces deux symptômes peuvent, en-soi, être douloureux et engendrer d’autres problèmes comme un déshydratation. 

7. Il y a des modifications dans l’hygiène

Un chat qui souffre peut uriner et faire ses besoins partout dans la maison.

Il peut également arrêter de se toiletter parce qu’il est trop fatigué ou qu’il évite la zone douloureuse. 

8. Il est agressif et ne veut plus qu’on le touche

Votre chat, d’ordinaire très doux et très affectueux, affiche soudainement un comportement agressif, notamment lorsque vous essayez de le toucher.

Votre animal de compagnie n’apprécie subitement plus vos caresses.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Comment reconnaître un ronronnement de douleur ?

Bien que le ronronnement soit souvent associé à des émotions positives comme la satisfaction, la relaxation ou le bonheur, il peut également être utilisé par les chats pour exprimer de la douleur ou de l’inconfort.

Voici quelques signes qui peuvent indiquer que le ronronnement de votre chat est lié à la douleur :

Un ronronnement inhabituel : si le ronronnement de votre chat est différent de celui qu’il émet habituellement, cela peut indiquer qu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Un ronronnement associé à un comportement inhabituel : si votre chat ronronne tout en adoptant une position inhabituelle, en refusant de bouger ou en évitant les contacts physiques, cela peut indiquer qu’il ressent de la douleur.

Un ronronnement de longue durée : si le ronronnement de votre chat est prolongé et répétitif, cela peut indiquer qu’il essaie de se calmer ou de se distraire de la douleur.

Un ronronnement associé à d’autres signes de douleur : si votre chat présente d’autres signes de douleur tels que des miaulements plaintifs, une posture repliée ou une respiration rapide et superficielle, cela peut indiquer qu’il est en train de souffrir.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Quand il faut s’inquiéter pour un chat qui souffre ? Quand consulter ?

Il est important de prendre rendez-vous chez le vétérinaire lorsque votre chat présente des signes de maladie ou de douleur, ou si vous remarquez des changements inhabituels dans son comportement ou son état de santé.

Voici quelques exemples de situations où vous devriez envisager de prendre rendez-vous chez le vétérinaire :

  • Si votre chat refuse de manger ou de boire pendant plus de 24 heures.
  • Si votre chat présente des vomissements ou de la diarrhée fréquents ou persistants.
  • Si votre chat a des difficultés à uriner ou ne parvient pas à uriner du tout.
  • Si votre chat est léthargique, a une respiration rapide ou difficile, ou présente tout autre signe de détresse respiratoire.
  • Si votre chat a des blessures, des plaies ou des abcès.
  • Si votre chat présente des signes d’infection, tels que de la fièvre, des frissons ou une inflammation.
  • Si votre chat présente des signes de douleur, tels que des miaulements constants, des léchages excessifs d’une zone spécifique ou une posture inhabituelle.

Mon chat souffre : que faire ?

Si vous soupçonnez que votre chat souffre, consultez un vétérinaire sans attendre.

En attendant la visite médicale, évitez de le manipuler et respectez son besoin de tranquillité ou de solitude.  

Prise en charge de la douleur chez le chat 

La prise en charge de la douleur chez le chat permet d’améliorer la santé et le bien-être de nos félins. Elle inclut généralement :

  • L’usage des analgésiques : des analgésiques pour chat peuvent être prescrits par un vétérinaire pour soulager la douleur chez les chats. Cependant, ces substances médicamenteuses ont généralement des effets secondaires, en particulier lorsqu’elles sont utilisées pendant une longue période. De plus en plus de propriétaires de chats et même de professionnels de santé animale se tournent ainsi vers des options de traitement plus sûres et respectueuses de l’organisme des animaux.
  • Les thérapies complémentaires : certaines thérapies complémentaires, comme l’acupuncture, la physiothérapie et les massages, peuvent aider à réduire la douleur chez les chats.
  • Une alimentation spécifique : l’alimentation peut jouer un rôle important dans la gestion de la douleur. Les aliments riches en antioxydants et en acides gras oméga-3 peuvent contribuer à diminuer les inflammations et à prévenir la douleur chronique.
  • Un environnement sain : fournir un environnement sain à sa petite boule de poils peut également contribuer à apaiser les douleurs physiques et psychologiques. Offrez-lui un lit confortable, placez sa litière et ses bols d’eau et de nourriture à proximité, minimisez les sources de stress et d’anxiété.
  • Suivi régulier chez le vétérinaire : les chats souffrant de douleur chronique doivent être examinés régulièrement par un vétérinaire pour surveiller leur état de santé et ajuster leur plan de traitement au besoin.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Chat qui souffre : le CBD, un solution naturelle contre la douleur ?

Le CBD, ou cannabidiol, est un composé organique de la plante du chanvre. 

Ces dernières années, des études scientifiques se sont multipliées pour vérifier les allégations thérapeutiques faites au sujet du CBD depuis des siècles.

Des chercheurs ont ainsi pu mettre en évidence les bienfaits de ce cannabinoïde, non seulement sur la santé humaine, mais aussi sur la santé animale. 

La recherche suggère notamment que le CBD peut avoir des propriétés antistress et apaisantes.

Une étude de 20181, publiée dans la revue Frontiers in Veterinary Science, a notamment examiné les effets de l’huile de CBD sur les chiens atteints d’arthrite, une maladie qui entraîne des inflammations et des douleurs chroniques. Les résultats ont montré une amélioration significative de la mobilité et de l’activité chez les chiens traités au CBD.

Une étude de 20202 publiée cette fois dans la revue Animals, a évalué l’action d’une formulation à base de CBD et d’autres ingrédients naturels sur les chiens souffrant de douleurs chroniques. Les chercheurs ont observé une réduction importante de la douleur et une amélioration de la qualité de vie chez les chiens traités avec la formulation de CBD.

Enfin, une étude de 20223 a révélé que le CBD était bien toléré par les chats.

Cela étant dit, il est essentiel de noter que le CBD ne se substitue pas à une consultation vétérinaire, encore moins à une prise en charge médicale.

Sûr, sans effets secondaires ni accoutumance, bon pour le corps et pour l’esprit, ce produit naturel peut toutefois parfois être une alternative aux antalgiques chimiques agressifs, après avis d’un professionnel de la santé animale.

Les produits CBD pour animaux, comme ceux de la marque Botaneo, sont spécifiquement formulés pour nos petits amis à 4 pattes, chiens et chats, et sont analysés pour leur pureté et leur efficacité.

Vous pouvez retrouver du CBD pour chat sous forme d’huile calmante CBD, ici.

A lire aussi : CBD pour chat : 7 Bienfaits & Avantages

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

FAQ : Chat qui souffre et autres signes de douleur

Comment se comporte un chat qui souffre ?

Même s’il n’y a pas de règle générale, un chat qui souffre peut : 
– Se cacher ou éviter les interactions avec vous et d’autres animaux de compagnie
– Refuser de manger ou de boire
– Dormir plus que d’habitude
– Devenir agressif

Lisez notre article pour découvrir les autres signes de douleur et la position d’un chat qui souffre.

Comment meurt un chat de vieillesse ?

La façon dont un chat meurt de vieillesse dépend de plusieurs facteurs, notamment de son état de santé général, de ses antécédents médicaux et de sa race.

Dans certains cas, les chats peuvent mourir paisiblement dans leur sommeil, sans présenter de signes évidents de détresse.

Cependant, dans d’autres cas, la fin de vie d’un chat peut être accompagnée de symptômes tels que :
–  Diminution de l’appétit et de la soif 
– Faiblesse et léthargie
– Problèmes respiratoires 
– Douleur
– Problèmes urinaires et intestinaux 
Lire la suite.

Chat mourant combien de temps ?

Le temps qu’un chat mourant met pour mourir dépend de nombreux facteurs, tels que la maladie ou la cause sous-jacente de sa condition mourante, l’âge et la santé globale du chat, ainsi que les soins et les traitements qu’il reçoit.
Lire la suite.

Pourquoi mon chat se couche sur mon ventre ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre chat pourrait se coucher sur votre ventre :
– Il cherche de la chaleur 
– Il cherche de l’attention
– Il est en train de marquer son territoire 
– Il cherche du confort

Pourquoi mon chat s’isole ?

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles votre chat s’isole :
– Besoin de tranquillité 
– Stress ou anxiété 
– Maladie ou douleur 
Lire la suite.

Comment savoir si mon chat va mourir ?

Il peut y avoir plusieurs signes qu’un chat est en train de mourir.
On peut citer par exemple le fait de ne plus se nourrir, de manquer d’intérêt, de dormir tout le temps ou ne plus bouger
Pour en savoir plus sur les signes qu’un chat est en train de mourir, cliquez ici.

Sources :

1* Gamble LJ, Boesch JM, Frye CW et coll. Pharmacokinetics, safety, and clinical
efficacy of cannabidiol treatment in osteoarthritic dogs. Front. Vet. Sci. 2018;5:165

2* Brioschi FA, Di Cesare F, Gioeni D et coll. Oral transmucosal cannabidiol oil
formulation as part of a multimodal analgesic regimen: effects on pain relief
and quality of life improvement in dogs affected by spontaneous osteoarthritis.
Animals (Basel). 2020;10:1505.

3* Journal of Veterinary Pharmacology and Therapeutics

Notre équipe éditoriale

Experte en santé animale, elle intervient comme spécialiste des médecines douces auprès d’intervenants du monde animalier. Rédactrice pour des médias du domaine vétérinaire, elle est également l’auteur d’un livre de référence en phytothérapie animale.

2 Commentaires sur “Position chat qui souffre & 8 signes de douleur

    • Avatar pour Audrey Costa
      Audrey Costa says:

      Bonjour,

      Il est compréhensible de s’inquiéter pour la santé de votre chat. Les signes de douleur chez les chats peuvent être subtils, mais certains indicateurs peuvent vous aider à déterminer si votre chat souffre au niveau du coccyx ou du ventre.

      Pour le coccyx, observez si votre chat a du mal à s’asseoir ou à se lever, s’il montre une sensibilité lorsque vous touchez la région de sa queue, ou s’il présente des changements dans son comportement lorsqu’il utilise sa litière.

      Quant à la douleur abdominale, les signes peuvent inclure des gémissements, une posture recroquevillée, une perte d’appétit, des vomissements ou des diarrhées fréquentes.

      Cependant, il est crucial de consulter un vétérinaire dès que possible si vous suspectez que votre chat souffre. Seul un professionnel de la santé animale peut fournir un diagnostic précis et recommander un traitement approprié.

      Espérant que votre chat se rétablisse rapidement. N’hésitez pas à partager toute préoccupation supplémentaire que vous pourriez avoir.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.