Kératite chez le chien : tout savoir

Les yeux du chien sont très sensibles et sont sujets à différentes pathologies, qui, sans traitement, peuvent conduire à la cécité de votre animal.

Maladie oculaire pouvant avoir diverses causes, la kératite chez le chien n’est pas à négliger. 

Comment savoir que notre chien est atteint de kératite ? Qu’est-ce que la kératite chez le chien ? Quels sont les différentes sortes de kératites ? Découvrez toutes les réponses que vous vous posez et sachez, quand et comment réagir.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

La kératite chez le chien, qu’est-ce que c’est ?

La kératite chez le chien est une inflammation de la cornée de l’œil. Sachez que plusieurs races de chiens sont prédisposées, c’est le cas pour :

La cornée est une membrane transparente située en avant de l’œil qui sert à le protéger.

Cette dernière a pour autre rôle de transmettre la lumière aux autres structures internes de l’œil comme le cristallin et la rétine. En d’autres termes, elle sert de première lentille convergente naturelle.

Les glandes lacrymales sécrètent des larmes qui vont humidifier la cornée et l’empêcher de se dessécher. De ce fait, elles contribuent à protéger l’œil.

Lorsqu’un problème survient dans la cornée de votre animal, ce dernier va ressentir de la douleur, va se toucher les yeux avec ses pattes, et connaitre un larmoiement excessif inhabituel.

Tous ces symptômes font penser à un problème de la cornée comme la kératite, mais d’autres symptômes, que l’on verra plus tard, vont pouvoir confirmer le diagnostic.

Il existe plusieurs sortes de kératites que nous évoquerons vers la fin de cet article.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quelles sont les causes  ?

Les causes d’une kératite sont nombreuses. L’origine de la kératite peut provenir :

  • d’une infection d’ordre virale, fongique ou bactérienne ;
  • d’un dysfonctionnement du système immunitaire de votre chien ;
  • de sa prédisposition raciale, certaines races étant sujettes par rapport à d’autres ;
  • d’une paralysie du nerf facial ;
  • d’un processus tumoral ;
  • d’une affection générale :
  • De l’âge de votre chien.

Une autre cause consiste en une irritation de la cornée. Cette dernière possède d’autres causes sous-jacentes que nous vous citons ci-dessous :

  • la présence d’un corps étranger ou un épillet ;
  • un traumatisme cornéen ou un ulcère de la cornée ;
  • la présence d’un produit chimique acide ou alcalin dans l’œil de votre chien ;
  • un défaut de production de larmes ou la kératoconjonctivite sèche ;
  • une anomalie de conformation des paupières.

Cette dernière anomalie expose davantage la cornée de votre chien.

Toutes ces causes peuvent provoquer chez votre animal une kératite. Seul votre vétérinaire est apte à déterminer la principale origine de cette pathologie.

Les causes les plus fréquentes de kératite chez le chien se retrouvent dans la kératoconjonctivite sèche et la brulure de la cornée. Vous devez les reconnaitre. Voyons cela de plus près !

La kératoconjonctivite sèche ou KCS

La kératoconjonctivite sèche est une maladie de l’œil due essentiellement à un dessèchement de la cornée et de la conjonctive, cela est causé par un manque d’humidification de l’œil par le biais des glandes lacrymales. Cette pathologie est également appelée la maladie de l’œil sec.

➜ Les signes

  • apparition de mucus sur l’œil et sur le bord des paupières ;
  • secrétions purulentes avec paupières collées le matin ;
  • œil rouge et enflammé ;
  • apparition de croutes sur le bord des paupières ;
  • Ulcères de la cornée

➜ Les causes

La KCS est due principalement à un manque de production de larmes dû à un dysfonctionnement immunitaire, une infection virale (maladie de carré), une déficience hormonale, une destruction des tissus ou une paralysie faciale. Elle peut être aussi le résultat d’un défaut morphologique ou d’un traitement qui diminue la production des larmes.

Il faut savoir que le dysfonctionnement immunitaire est responsable de la destruction des glandes lacrymales de manière bilatérale. L’humidification nécessaire à la protection de l’œil est donc supprimée. S’il y a un défaut de développement des glandes lacrymales, il arrive que la kératoconjonctivite ne touche qu’une seule glande.

➜ Les soins

Le test de Schirmer permet de diagnostiquer un KCS.

En ce qui concerne le traitement, on remplace ici les larmes par un topique de substitution, ce sont en fait, des larmes artificielles.

On peut citer quelques marques comme Ocrygel, Réféfluid ou Twelve collyre.

Le traitement sera adapté à la sécheresse oculaire de votre chien. Grâce aux larmes artificielles, l’intégrité de l’œil de votre animal pourra être rétablie bien que pour certains, elles seront nécessaires à vie.

Votre vétérinaire pourra prescrire des antibiotiques en compléments des larmes artificielles ou bien pratiquer une intervention chirurgicale qui consiste à réaliser une transposition du canal de Sténon pour le déboucher au niveau de l’œil de votre chien.

A lire aussi : Collyre pour chien : Conseils et Utilisation

➜ Le pronostic

La rapidité de la prise en charge de cette maladie influe beaucoup sur le pronostic. Dès que l’œil est réhumidifié, votre chien pourra se rétablir progressivement bien que parfois, quelques traces blanches/mates puissent encore subsister.

La cécité concerne de graves formes chroniques qui ont évolué et qui se traduisent par une pigmentation de la cornée.

Il est important de surveiller les yeux de votre chien, ces derniers doivent rester brillants, sans rougeurs et sans traces blanches. Vous devez vérifier qu’il n’y a pas de mucus ou de croutes sur la paupière. Si c’est le cas, courez vite chez votre vétérinaire.

A lire aussi : Comment Aider un Chien Aveugle au Quotidien ?

La brulure de la cornée

Autre cause possible et citée plus haut, la brulure de la cornée.

Cette dernière peut être brûlée par une exposition intense au soleil ou par des produits chimiques. Si votre animal a reçu dans les yeux des substances irritantes, rincez immédiatement son œil ou ses yeux avec du sérum physiologique et rendez-vous chez votre vétérinaire en urgence.

Vous savez tout sur les différentes causes de la kératite chez le chien, il convient maintenant, de la reconnaître parmi les divers symptômes que votre animal est susceptible de présenter.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quels sont les symptômes de la kératite chez le chien ?

Les symptômes de la kératite chez le chien sont aussi nombreux que les causes.

Voici une liste exhaustive des symptômes que votre chien présente en cas de kératite, il est donc important de les reconnaitre afin d’agir dans les plus brefs délais et éviter l’apparition de cécité chez votre chien.

Il faut savoir que la cornée représente le premier milieu de l’œil transparent. Le premier symptôme de la kératite étant une perte de la transparence.

D’autres symptômes apparaissent :

  • une douleur ;
  • l’œil du chien apparait bleu en début d’affection avant de devenir blanc opaque ou accompagné de tâches de couleurs marron ;
  • l’apparition de micro vaisseaux sanguins dans l’œil appelée aussi néovascularisation ;
  • un écoulement de l’œil ;
  • la paupière qui cligne au contact de la lumière ;
  • une conjonctivite ;
  • une troisième paupière visible ;
  • des larmoiements excessifs ;
  • votre chien entre en contact avec son ou ses yeux à l’aide de ses pattes ;
  • des égratignures constantes des yeux ;
  • un œil enflé et rougi.

Autre point à connaitre, la kératite touche un seul œil ou les deux.

La présence d’un ou de plusieurs symptômes nécessite une consultation sans plus tarder chez votre vétérinaire.

Quel diagnostic et quel traitement pour la kératite ?

Dès que vous apercevez ces symptômes, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire traitant Ce dernier dispose d’un test appelé le test de Schirmer.

Il consiste à mettre une petite languette de papier buvard graduée de 5 à 35 mm. Après une minute, on retire la languette afin de mesurer la sécrétion des larmes.

Une longueur inférieure à 9 mm équivaut à un déficit lacrymal. La moyenne étant 15 mm. Ce test permet d’établir si le nombre de larmes de votre chien est suffisant.

Ce test est primordial car les larmes sont essentielles tant chez l’humain que chez les animaux de manière générale. Ces dernières assurent plusieurs fonctions dans la protection de l’œil. Elles empêchent les impuretés de s’y fixer, en formant un film. De plus, elles aident au mécanisme de l’ouverture et à la fermeture des paupières, enfin, elles protègent contre les agressions extérieures. Les larmes jouent, par ailleurs, un rôle nutritif pour la cornée.

Le vétérinaire peut, par ailleurs, effectuer un test à la fluorescéine qui consiste à colorer les ulcères de la cornée en vert.

Il pourra regarder l’œil de votre chien à l’aide d’un ophtalmoscope. Si votre vétérinaire ne possède pas tout le matériel nécessaire à un examen ophtalmique, il convient de consulter un vétérinaire spécialisé en ophtalmologie.

Une fois que la cause de la kératite est déterminée, votre vétérinaire va instaurer le traitement adéquat. Cela peut être :

  • des collyres ;
  • des pommades ;
  • un anti-inflammatoire ;
  • des calmants pour la douleur ;
  • un antibiotique.

Le traitement sera administré plusieurs fois par jour concernant les collyres et les pommades. En cas de doute, votre vétérinaire vous montrera comment procéder.

Si la kératite est à un stade avancé, un traitement chirurgical pourra être effectué, notamment s’il y a la formation d’un ulcère ou si la guérison tarde.

Enfin, nous vous conseillons de proscrire toute automédication, car l’œil est un organe très fragile chez le chien. Tout traitement sans l’avis du professionnel peut être fatal pour l’œil de votre chien.

A lire aussi : Les calmants pour chien sans ordonnance

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Faire appel à des méthodes naturelles

Pour compléter le traitement du médecin, il existe des méthodes 100 % naturelles comme le CBD. Ce dernier est reconnu comme ayant de multiples avantages non négligeables.

Il faut savoir que votre animal, dans le cas d’une kératite, souffre de douleurs oculaires, certaines peuvent même être insupportables. De plus la douleur est souvent une source de stress pour le chien, qui pourra être considérablement réduites grâce au CBD.

Le CBD a des effets apaisants chez votre chien, mais possède aussi d’autres bienfaits :

  • il calme l’inconfort ;
  • il améliore l’appétit ;
  • il réduit le stress causé par la kératite ;
  • il renforce ses défenses naturelles.

Certaines formes de kératites sont dues à une déficience immunitaire, le CBD pourra renforcer les défenses de votre chien et ainsi participer à sa guérison.

Le CBD Botaneo est un excellent complément pour votre chien qui participera à son bien-être de manière douce et naturelle.

A lire aussi : CBD pour chien : 10 bienfaits sur nos animaux

6 kératites particulières chez le chien

Parmi les kératites particulières, on peut citer :

  • la kératite chronique superficielle ;
  •  la kératite ponctuée superficielle ;
  •  la kératite ulcère ;
  • la kératite interstitielle ;
  • la kératite infectieuse ;
  • la kératite vasculaire et pigmentaire.

Voyons leur définition ci-dessous.

1. La kératite chronique superficielle

Cette kératite est due à une anomalie de fonctionnement du système immunitaire. Elle évolue avec le temps et concerne les deux yeux de votre animal.

Dans 25 % des cas, la cornée est touchée ainsi que la paupière nictitante et la conjonctive.

Elle se traduit par des lésions commençant à l’angle externe de l’œil, elle est de couleur blanche et devient noire avec le temps.

Il faut savoir que cette sorte de kératite a tendance à s’aggraver lors de l’exposition de votre chien aux rayons ultraviolets. C’est une pathologie fréquente des chiens vivant en montagne et l’affection est plus fréquente en été.

2. La kératite ponctuée superficielle 

La kératite ponctuée superficielle est due à un dérèglement du système immunitaire se manifestant par une micro-ponctuation sur la cornée de votre chien. Pour déterminer cette sorte de kératite, le vétérinaire réalise le diagnostic en utilisant un colorant oculaire qui mettra en évidence les lésions.

En résumé, cette pathologie rare qui touche les deux yeux de votre chien est une inflammation de la cornée caractérisée par plusieurs ulcères de la cornée susceptibles de fusionner entre eux.

Elle se manifeste par des douleurs oculaires, ainsi que des larmoiements et des zones arrondies blanchâtres sur la cornée. La cornée perd de sa transparence, signe évident de la kératite.

3. La kératite ulcère

La kératite ulcère est une inflammation extrêmement douloureuse de la cornée chez votre animal. C’est en fait une complication de la kératoconjonctivite (présentée plus haut) sèche et de l’ulcère coronal.

Ici la cornée devient blanche, trouble et opaque. Le seul traitement consiste en la prise d’antibiotiques te d’analgésiques.

4. La kératite interstitielle

Appelée aussi  œil bleu (couleur de la cornée), elle a pour cause une hépatite infectieuse. Elle produit des signes 10 jours après son contact avec le virus de l’hépatite.

Le principal symptôme est un œil nuageux et bleuâtre de votre chien. La guérison est fort possible, mais pour certains chiens l’œil nuageux est gardé à vie.

5. La kératite infectieuse

La kératite infectieuse est une complication bactérienne de la kératite ulcéreuse ou de la kératite sèche. Elle se caractérise par une douleur et une sécrétion purulente due à l’inflammation des paupières qui ont tendance à ressortir. Le vétérinaire va administrer un traitement antibiotique.

Il effectuera un prélèvement pour connaitre l’antibiotique le plus approprié. Dans certains cas, l’infection est due à la présence de champignons, ce qui peut entrainer une kératite fongique. Ici le traitement est basé sur des agents fongiques.

Elle apparait après un traitement antibiotique prolongé.

6. La kératite vasculaire et pigmentaire

la kératite vasculaire se produit lorsque les vaisseaux sanguins et le tissu conjonctif ont tendance à se développer dans l’œil de votre chien, cela fait perdre la transparence de la cornée.

Dans le cas de la kératite pigmentaire, le pigment mélanique va se déposer sur la cornée. L’une comme l’autre peuvent survenir à la suite d’une irritation de la cornée comme celle de l’entropion et la lagophtalmie.

L’entropion est lorsque les paupières sont vers l’intérieur de l’œil, et la lagophtalmie c’est l’incapacité de fermer complètement les yeux.

Si ces circonstances ne sont pas le cas de votre chien, alors il y a une guérison de ces ceux types de kératite.

Parfois la kératite est progressive et incurable, il faudra un traitement à vie basé sut les corticostéroïdes et la cyclosporine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.