Pourquoi mon chien boit-il son urine ?

Nos animaux de compagnie adoptent parfois des comportements étonnants qui nous questionnent et peuvent nous inquiéter, comme boire son urine.

Cependant, devant un comportement que l’on peut juger absurde et incohérent, il y a toujours un sens, qui nous échappe, certes, mais dont il s’agit de trouver la cause !

Ainsi, si votre chien boit son urine, cela peut vous dégouter, vous fâcher et il peut être tentant de le gronder car « ça ne se fait pas » !

Sachez que votre chien n’en a que faire de la morale et de la bienséance !

S’il présente ce comportement, c’est qu’il répond à des besoins instinctuels ! Pourquoi votre chien boit-il son urine ? On vous dit tout dans cet article !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quelles sont les causes qui amènent un chien à boire son urine ?

Un chien qui boit son urine n’est pas un comportement anodin. Mais avant de chercher à l’arrêter, il est essentiel de comprendre son origine. Il n’y a en effet qu’en comprenant pourquoi votre chien agit ainsi, que vous pourrez adopter les meilleurs gestes pour lui.

1. Déshydratation

Si votre chien boit son urine, cela peut indiquer qu’il souffre de déshydratation et qu’il tente par ce comportement de rééquilibrer ses réserves d’eau.

À savoir que l’eau représente environ 60 % du poids de votre chien. Elle est vitale au bon fonctionnement de l’organisme.

Symptômes

Un chien qui souffre de déshydratation va présenter un certain nombre de symptômes qu’il s’agit de repérer pour éviter les complications :

  • Truffe sèche
  • Abattement
  • Yeux creux
  • Anxiété
  • Respiration difficile et bruyante
  • Halètement
  • Urine concentrée et donc foncée
  • Langue et gencives sèches
  • Manque de salive
  • Moins d’élasticité au niveau de la peau
  • Diarrhées
  • Vomissements
  • Comportement de recherche d’eau comme rester près de sa gamelle vide

Causes

Quand on évoque la déshydratation, on pense tout de suite à une chaleur excessive sans pouvoir boire de l’eau. Bien sûr, cette situation peut provoquer une déshydratation chez le chien !

Cependant, d’autres circonstances, beaucoup moins évidentes peuvent provoquer une déshydratation chez votre animal !

Par exemple, si, par température modérée, vous vous êtes adonné avec lui à une bonne séance de jeu et donc d’exercice physique, il est possible qu’une seule gamelle d’eau soit insuffisante à le réhydrater et que vous ne prêtiez pas attention à son besoin supplémentaire !

Soyez donc vigilant face à une température élevée mais aussi à la suite d’un exercice intense ou chez les animaux fragilisés comme les chiens âgés ou convalescents.

En cas de doute sur un état de déshydratation chez votre animal et en présence de signes, consultez rapidement votre vétérinaire.

2. Infection urinaire

Un chien souffrant de problèmes urinaires peut se mettre à lécher de façon excessive ses parties génitales et à boire son urine, comme pour se soulager.

Une infection urinaire est une inflammation des parois de la vessie qui peut être consécutive à différentes causes. La cystite est l’infection urinaire la plus fréquente.

Symptômes

Si votre chien souffre d’une cystite, vous allez observer différents symptômes :

  • Douleurs à la miction
  • Présence de sang dans les urines
  • Mictions fréquentes et en petites quantités dans des endroits inappropriés
  • Possibles urines foncées

Face à ces différents signes, proposez à votre chien de l’eau en grande quantité pour l’aider à uriner et consultez votre vétérinaire.

Causes

La cystite est plus fréquente chez les femelles du fait d’un urètre plus court et peut se révéler d’origine :

  • Bactérienne : la cystite infectieuse est due à la présence de bactéries intestinales qui remontent dans la vessie par l’urètre et peuvent même remonter jusqu’aux reins et déclencher une pyélonéphrite.
  • Inflammatoire : des calculs ou une fibrose peuvent générer une inflammation chronique de la vessie.
  • Médicamenteuse : certains médicaments peuvent, en effet, modifier le pH et provoquer l’inflammation.

3. Diabète sucré

On parle de diabète sucré pour le distinguer du diabète insipide qui est une maladie rénale.  Comme pour la déshydratation, un chien atteint de diabète va présenter une soif excessive. Boire son urine va donc représenter pour lui une tentative de s’hydrater.

Le diabète sucré se définit comme une augmentation chronique du taux de sucre (glucose) dans le sang. Il est consécutif à une mauvaise utilisation du glucose par les cellules du corps à la suite d’un déficit en insuline.

Symptômes

Les principaux symptômes du diabète sucré chez le chien sont :

  • Augmentation de la soif
  • Augmentation de la faim
  • Augmentation du volume des urines
  • Texture des urines collante car riche en sucre

À noter que le diabète sucré peut entrainer des complications graves comme une déshydratation, des troubles respiratoires, des vomissements ou un coma chez votre chien.

Causes

L’obésité est une cause majeure de diabète sucré chez les chiens. Des facteurs favorisants existent comme l’âge (de 6 à 10 ans), le sexe (les femelles), la race (comme le Golden Retriever ou le Caniche) et la prise de certains médicaments (comme les corticoïdes).

A lire aussi : Comment faire maigrir son chien ? Les 5 meilleurs conseils 

4. PUPD

Le syndrome polyuro-polydipsie (PUPD) peut également expliquer que votre chien boive son urine. Il présente deux composantes :

  • La polydipsie qui se manifeste par une consommation d’eau accrue. On parle de polydipsie quand la consommation d’eau dépasse 100 ml/kg de poids corporel par jour.
  • La polyurie qui est une augmentation de la production d’urine. On considère qu’il y a polyurie quand le chien produit plus de 50 ml/kg de poids corporel par jour.

Il ne s’agit pas d’une maladie mais d’un ensemble de symptômes dont il faut identifier l’origine.

Causes

Différentes causes peuvent expliquer la présence d’un PUPD telles que :

5. Syndrome confusionnel

Le syndrome confusionnel apparait chez le chien âgé et peut amener l’animal désorienté à effectuer des actes inhabituels comme boire son urine.

Symptômes

Ce syndrome se caractérise, en effet, par 4 symptômes :

  • Une désorientation spatio-temporelle (les repères habituels comme les lieux et les moments de la journée deviennent flous)
  • Une perte des apprentissages élémentaires qui amène souvent de la malpropreté
  • Une altération des cycles veille/sommeil (le chien dort le jour et se montre actif la nuit)
  • Une altération des interactions sociales (le chien peut devenir agressif avec ses congénères, ne plus reconnaitre les humains proches)

Causes

L’origine du syndrome confusionnel est le vieillissement cérébral.

On peut, cependant, constater l’existence de lésions intracellulaires proches des lésions existantes dans la maladie d’Alzheimer chez l’homme.

Plus précisément, des plaques amyloïdes ont été observées dans les neurones du chien malade.

Si le syndrome confusionnel est lié au vieillissement cérébral et ne peut donc être soigné, un accompagnement par le vétérinaire peut permettre de préserver la meilleure qualité de vie possible pour votre animal.

6. Troubles du comportement

En l’absence d’un trouble physique ou d’une maladie chez le chien, le fait de boire son urine peut constituer un trouble du comportement.

Il est alors à considérer au même titre que les compulsions de grattage ou de léchage qui visent à réguler un stress ou une anxiété.

Ce mal-être peut être provoqué par une perturbation dans son quotidien, qui peut nous sembler anodine mais peut grandement bouleverser la sensibilité de notre canidé.

Un changement de lieu de vie, l’arrivée d’un nouvel animal, la solitude la journée sont suffisants pour déclencher un stress qui peut devenir chronique.

L’important dans cette situation est de pouvoir identifier la cause de ce stress pour l’accompagner au mieux et permettre à votre chien de s’y adapter avec plus de facilité.

À noter qu’il existe des produits naturels comme le CBD ou cannabidiol qui peuvent apaiser votre animal et lui permettre ainsi de retrouver une certaine sérénité.

En effet, les produits à base de CBD offrent des propriétés apaisantes et relaxantes à votre animal de compagnie et ce, sans effets secondaires ni phénomène d’accoutumance.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Est-il dangereux pour le chien de boire son urine ?

C’est une bonne question ! L’urine est un liquide véhiculant les déchets de l’organisme.

Elle contient plus de 3000 composants chimiques dont l’eau à 95 % mais aussi l’urée, la créatinine et l’urobiline.

L’urine contient également des minéraux tels que potassium, chlore, sodium, calcium, magnésium, ammonium.

L’urine est également porteuse de bactéries issues de l’organisme de son producteur tels que les leptospires. Cela peut donc être gênant si un chien boit l’urine d’un autre chien contaminé.

Si votre chien boit son urine de façon ponctuelle, il n’y aura sans doute aucune conséquence pour sa santé.

Cependant, si votre chien boit son urine de façon régulière, cela peut s’avérer nocif.

En effet, l’urine est constituée majoritairement de déchets rejetés par l’organisme.

Il est donc évident que les faire « entrer » à nouveau dans le corps s’avère contre-productif.

Ayez en tête que les personnes ou animaux présentant une dysfonction rénale grave doivent être régulièrement dialysés sous peine d’être empoisonnés par les déchets non évacués.

Consommer son urine revient donc à augmenter la quantité de déchets à traiter, ce qui constitue une charge de travail supplémentaire pour les reins qui peuvent se fatiguer.

Que faire si mon chien boit son urine ?

Vous l’avez compris, si votre chien boit son urine, il vous faut avant tout rechercher la cause de ce comportement.

Boire son urine n’est effectivement pas un acte habituel chez le chien, cela doit vous alerter.

Proposer de l’eau à volonté à votre chien est la première chose à faire pour évaluer sa soif et observer si cela permet la disparition du comportement inhabituel.

Si le comportement persiste ou si vous observez d’autres signes, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Il procèdera à un examen complet et pourra ainsi vous aider à comprendre le problème de votre animal.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

F.A.Q.

Comment savoir si mon chien a une cystite ?

Les symptômes de la cystite sont assez clairs à reconnaitre chez les chiens.

Ce problème de santé se manifeste, effectivement, par des difficultés à uriner, des mictions courtes mais fréquentes, un léchage des parties génitales.

Les chiens peuvent aussi se mettre à boire leur urine.

A lire aussi : Je pense que mon chien a une infection urinaire. Que faire ?

Comment savoir si mon chien est incontinent ?

Les chiens incontinents ne maitrisent plus leurs mictions et se mettent donc à uriner dans des endroits inappropriés comme leur couchage.

A lire aussi : Comment aider au quotidien un chien qui vieillit ?

Comment faire passer une infection urinaire à un chien ?

Il est fortement déconseillé de recourir à l’automédication en cas de suspicion d’infection urinaire chez votre chien.

En effet, celle-ci peut avoir des causes multiples et provoquer des complications rénales graves.

Il est recommandé de consulter rapidement votre vétérinaire en cas d’infection.

A lire aussi : Que Donner à un Chien qui Souffre ?

Comment soigner naturellement une cystite chez mon chien ?

Il n’existe pas de traitement naturel pour soigner la cystite chez les chiens.

Seul un traitement vétérinaire et de la distribution d’eau à volonté peuvent aider votre animal.

Pourquoi mon chien n’arrive pas à se retenir de faire pipi ?

La réponse à la question dépend de l’âge de votre chien. En effet, un chiot ne peut pas se retenir très longtemps de faire pipi.

Il lui faut des sorties régulières. En cause, le manque de maturité de ses muscles sphinctériens et la petite taille de sa vessie.

Concernant un chien adulte, des différences existent d’un chien à l’autre.

Certains peuvent se retenir plusieurs heures pendant que d’autres doivent sortir souvent.

Plus généralement, un chien seul à la maison toute la journée ne peut pas se retenir de faire pipi aussi longtemps. Votre chien peut aussi souffrir d’un problème de santé, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

A lire aussi : Au secours ! Mon chien fait pipi dans la maison

Comment vivre avec un chien incontinent ?

Il faut bien avoir en tête que les chiens incontinents souffrent de problèmes de santé. Les gronder ou établir des sanctions devant un pipi dans la maison ne sert donc strictement à rien !

Vous risquez, au contraire, de les stresser et de les faire uriner davantage ! Une consultation chez le vétérinaire est la première chose à faire pour tenter de réguler les mictions par un traitement.

Cependant, des « accidents » sont toujours possibles. Il est recommandé de laisser libre accès au jardin à votre chien et de prévoir des matières lavables dans son environnement pour faciliter les nettoyages fréquents et les changes.

Pour aller plus loin : Incontinence chez le chien : Comment gérer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.