Barion Pixel

Cancer de la rate chez le chien : Espérance de vie

Le diagnostic d’un cancer de la rate chez un chien peut être extrêmement anxiogène pour son propriétaire. 

Celui-ci se demande alors : mon chien va-t-il mourir ? Quelles sont les chances de rémission ? Quelle est l’espérance de vie d’un chien atteint d’un cancer splénique ? Comment accompagner mon animal de compagnie au mieux ?

En médecine vétérinaire, les tumeurs malignes de la rate chez le chien sont assez répandues.

Elles touchent principalement les animaux d’âge mûr, et sont souvent agressives et difficiles à diagnostiquer tôt.

Causes de la maladie, symptômes, traitements disponibles, durée de vie… nous faisons le point sur le cancer de la rate canin.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Cancer de la rate chez le chien 

Avant d’évoquer l’esperance de vie, il convient de comprendre ce qu’est le cancer de la rate chez le chien.

La rate du chien est un organe localisé près de l’estomac de l’animal.

Elle joue un rôle important dans le système immunitaire et sert de foyer de fabrication et de stockage des globules rouges, aussi appelés hématies ou érythrocytes.

La rate du chien s’occupe également du filtrage sanguin et du renouvellement des cellules sanguines. Cet organe contribue par ailleurs à la régulation du métabolisme des lipides.

En santé canine, le cancer de la rate, ou cancer splénique, désigne une tumeur maligne présente sur cette partie de l’anatomie de nos petites boules de poils.

On distingue plusieurs formes de tumeurs spléniques canines, en fonction des cellules impliquées dans une multiplication cellulaire anarchique.

4 types de tumeurs malignes de la rate chez le chien 

Bien qu’elles affectent toutes le même organe, les tumeurs malignes de la rate chez le chien ont des caractéristiques différentes et offrent des diagnostics plus ou moins encourageants en fonction de leurs spécificités. Voici 4 types de tumeurs cancéreuses qui peuvent toucher la rate du chien.

1. L’hémangiosarcome

L’hémangiosarcome (HSA), ou cancer des vaisseaux sanguins de la rate, est la tumeur splénique la plus fréquemment rencontrée chez les chiens.

Selon Kingsdale Animal Hospital, l’hémangiosarcome représente environ 5 % de toutes les tumeurs malignes primaires chez les chiens, et c’est la tumeur splénique la plus courante chez les chiens.1

C’est aussi l’une des plus agressives : elle réduit considérablement l’espérance de vie des animaux atteints puisqu’elle est malheureusement souvent diagnostiquée trop tard, après avoir occasionné des métastases.

L’hémangiosarcome n’attaque pas uniquement la rate des chiens. Elle peut également toucher le cœur et la peau de nos amis à quatre pattes.

2. Le léiomyosarcome 

Le léiomyosarcome est une atteinte tumorale des tissus musculaires lisses. Elle affecte principalement les chiens d’âge moyen à avancé. C’est un cancer d’évolution rapide.

3. Le fibrosarcome 

Le fibrosarcome est un cancer des tissus fibreux conjonctifs, tissus qui servent de soutien aux autres tissus de l’organisme et participent au renforcement de l’immunité.

Cette pathologie peut affecter différentes parties du corps des chiens, la rate, mais aussi les os et la bouche. C’est une tumeur maligne qui peut se propager rapidement.  

4. Le lymphome

Le lymphome est un cancer du système lymphatique.

Il est aussi nommé, plus rigoureusement, lymphosarcome ou lymphome malin. Contrairement à l’hémangiosarcome, le lymphome a tendance à se développer lentement et correspond à une prolifération anormale de lymphocytes B mal.

Il déclenche peu de symptômes au début, ce qui fait qu’il est généralement décelé tardivement.

Cette forme de tumeur splénique est souvent à l’origine d’une lympsplénomégalie (augmentation importante du volume de la rate), une situation qui indique un stade grave de la maladie. 

Il existe aussi des tumeurs bénignes (non cancéreuses) de la rate chez le chien. Elles constituent, toutefois, la part moins importante des tumeurs spléniques canines, ce qui signifie que la majorité (30 à 70 %) des excroissances tumorales détectées au niveau de la rate des chiens sont cancéreuses.

Il convient de noter que les tumeurs bénignes ne sont pas forcément sans danger.

Sans diagnostic précoce et un traitement approprié, elles peuvent entraîner la mort de l’animal par hémorragie interne suite à un éclatement de la rate. 

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Causes du cancer de la rate chez le chien

Les causes du cancer de la rate chez le chien sont encore mal connues. Cependant, certains facteurs peuvent contribuer à l’apparition et au développement des tumeurs malignes spléniques.

Il s’agit notamment de : 

  • L’âge : les chiens touchés par un cancer de la rate sont très souvent d’âge moyen ou avancé, entre 6 et 10 ans.
  • La race : une prédisposition raciale au développement d’un cancer splénique chez le chien est aussi possible, puisque certaines races canines (en particulier les races de grands chiens, comme le Golden Retriever, le Labrador et le Berger allemand) sont plus affectées que d’autres par cette maladie grave. 
  • La génétique : enfin, un cancer de la rate chez le chien peut également avoir des origines génétiques.  

Symptômes du cancer de la rate chez le chien 

Les signes cliniques du cancer de la rate chez le chien ne sont pas caractéristiques, car ils peuvent apparaître dans d’autres affections. 

Un chien victime d’une tumeur maligne splénique présentera : 

  • Des nausées  ;
  • Des vomissements  ; 
  • Des diarrhées sanguinolentes  ;
  • Une léthargie  ;
  • Une pâleur des gencives  ;
  • Des douleurs abdominales  ;
  • Une perte d’appétit  ; 
  • Une perte de poids importante  ;
  • Un grossissement de la rate (splénomégalie)  ;
  • Une augmentation du volume de l’abdomen (souvent due à un saignement de la rate)  ;
  • Une anémie  ;
  • Une accélération du rythme cardiaque. 

Malheureusement, l’émergence de ces symptômes du cancer de la rate chez nos compagnons à fourrure se produit généralement à un stade avancé de la maladie.

Lorsque le maître constate que son animal de compagnie ne va pas bien, il est souvent trop tard.

Il est donc essentiel de ne pas négliger les visites médicales de routine et de conduire son chien au moins une fois par an chez un vétérinaire. Celui-ci pourrait déceler précocement une éventuelle affection.    

Demandez aussi une aide vétérinaire dès que vous constatez un comportement inhabituel chez votre petite boule de poils, ou tout signe de détresse physique ou émotionnelle.

A lire aussi : Chien petite boule sous la peau : Qu’est ce que c’est ?

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Diagnostic d’une tumeur splénique chez le chien

Le diagnostic des tumeurs spléniques, bénignes ou malignes chez le chien est posé par les vétérinaires. Ces professionnels de santé animale effectuent un ensemble d’examens pour livrer un verdict certain. 

Ces examens incluent : 

  • Une palpation qui permet de détecter un gonflement au toucher .
  • Une radiographie qui sert à visualiser la masse cancéreuse et à préciser sa position.
  • Une échographie qui peut aider à apprécier l’état de la rate et déterminer s’il y a des métastases dans d’autres organes ou de saignements abdominaux. 
  • Un bilan sanguin les analyses sanguines permettent d’approfondir le diagnostic. 

Les examens vétérinaires n’aident pas toujours à déterminer si une excroissance tumorale de la rate est alarmante ou non.

Seules la présence de métastases et une analyse histologique postopératoire ou par ponction permettent d’affirmer le caractère malin d’une tumeur splénique. 

A lire aussi : Cancer chien : Le CBD, la solution ? Avis d’expert

Traitement du cancer de la rate chez le chien

Très peu d’options de traitement sont disponibles pour prendre en charge un chien atteint d’un cancer de la rate. 

L’ablation de cet organe (splénectomie) constitue une solution thérapeutique inévitable. Elle peut être accompagnée d’une chimiothérapie. 

Le retrait de la rate permet de prévenir la propagation des cellules cancéreuses à d’autres organes du corps. Il est donc préférable, quand une thérapie est possible. 

Le traitement par chirurgie est aussi pratiqué systématiquement dans les cas de tumeurs bénignes.

Lorsque le cancer de la rate chez le chien est à un stade très avancé, le vétérinaire peut suggérer d’euthanasier l’animal afin d’abréger ses souffrances et d’éviter un acharnement thérapeutique. 

A lire aussi : Euthanasie chien : comment se préparer ?

Espérance de vie pour les chiens atteints d’un cancer de la rate

L’espérance de vie des chiens atteints d’un cancer de la rate n’est pas figée. Elle varie essentiellement en fonction du type de tumeur et de la rapidité du diagnostic.

Plus une tumeur maligne est diagnostiquée de façon précoce, plus l’animal atteint a des chances de guérir.

Comme les signes de la maladie apparaissent la plupart du temps tardivement et que le dépistage du cancer se fait par conséquent sur le tard, le pronostic vital est souvent sombre.

Selon une étude publiée en 2016 dans le Journal of the Veterinary Medical Association2, l’espérance de vie médiane des chiens avec des masses spléniques malignes (cancer de la rate) n’est que de 110 jours.

De plus, la plupart des chiens atteints de masses spléniques malignes succombent à leur maladie dans les quelques mois, parfois même dans les quelques semaines, qui suivent la chirurgie.

En revanche, les chiens victimes d’une tumeur splénique bénigne peuvent vivre un an et plus après l’opération.

Une autre étude publiée en 2018 dans le Journal of Veterinary Science a révélé que le taux de survie à deux ans des chiens qui ont subi une splénectomie pour une masse bénigne était de près de 78%3.

Malgré ses différents rôles, la rate est un organe important pour la santé des chiens, mais elle n’est pas essentielle ou vitale.

Un chien peut ainsi avoir une excellente qualité de vie sans rate : le foie et les ganglions prennent le relais. 

Prévention du cancer de la rate chez le chien

Comment prévenir le cancer de la rate chez les chiens ? Au risque de vous décevoir, il n’existe, à ce jour, aucun moyen de prévention efficace contre le cancer de la rate chez le chien. 

En effet, le défaut de connaissance des causes exactes de cette pathologie empêche ou rend difficile toute tentative de prévention. 

Les propriétaires de chiens peuvent néanmoins observer les recommandations générales pour assurer le bien-être à leurs animaux de compagnie et les garder en bonne santé le plus longtemps possible. 

Ces recommandations comprennent une alimentation saine et équilibrée, un cadre de vie convenable et une activité physique quotidienne. 

Les maîtres de chiens de races dites à risque (principalement les chiens de grande taille) doivent être plus attentifs et surveiller leurs petits amis à quatre pattes pour détecter rapidement toute excroissance tumorale éventuelle et améliorer le pronostic vital de leurs peluches vivantes.

A lire aussi : Chien et cancer du foie : espérance de vie et infos

Comment accompagner au mieux un chien atteint d’un cancer de la rate ?

Lorsqu’un chien est atteint d’un cancer de la rate, il est crucial que son parent humain collabore avec un vétérinaire pour non seulement mettre en place un plan de traitement efficace, mais aussi bénéficier de conseils avisés pour soulager de potentielles douleurs et améliorer la qualité de vie (ou la fin de vie) de son fidèle compagnon.

Voici quelques clés pour aider un chien sujet à une tumeur splénique à se sentir mieux.

  • Une alimentation adaptée : il est essentiel d’offrir à sa petite boule de poils des aliments riches en nutriments et capables de renforcer ses défenses immunitaires. Vous pouvez discuter avec un professionnel de la nutrition animale pour élaborer le régime alimentaire qui convient plus à son état de santé et ses caractéristiques particulières.
  • Un espace de vie calme et confortable : veillez à ce que votre chien ait un espace de vie calme et confortable pour se détendre et se reposer. Vous pouvez lui fournir des couvertures et matelas chauffants pour apaiser ses douleurs.
  • Le respect la volonté du chien : un chien malade peut avoir envie de rester seul dans son coin ou manifester une certaine agressivité lorsqu’on le touche. Adaptez-vous en fonction des réactions de votre animal de compagnie. 
  • Du CBD pour animaux : le CBD, ou cannabidiol, est un extrait de chanvre non psychoactif. Reconnu pour ses nombreux bienfaits, il est avant tout un antistress naturel particulièrement utile face à l’anxiété que la maladie peut générer. Vous pouvez en donner à votre chien pendant sa convalescence ou sa fin de vie, après avis de votre vétérinaire. 
  • Une surveillance accrue : les chiens victimes de cancer de la rate sont plus exposés à d’autres maladies, sans doute en raison de l’affaiblissement de leur système immunitaire. Il est donc important de les surveiller régulièrement et d’informer le vétérinaire en cas de suspicion d’une nouvelle affection ou de changements significatifs dans leur comportement.

En somme, le cancer de la rate chez le chien est une maladie grave.

L’espérance de vie des chiens atteints d’une tumeur splénique maligne n’est pas bonne, particulièrement en cas d’excroissance tumorale de forme hémangiosarcome.

Celle-ci est encore plus sombre en présence d’un cancer métastasé ou qui s’est propagé dans d’autres régions de l’organisme.

La durée de vie en cas de cancer splénique canin atteint difficilement un an ; elle se situe davantage entre quelques jours et quelques mois. 

A lire aussi : Mon chien est en fin de vie. Comment l’aider ?

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

FAQ : cancer de la rate chez le chien 

Est-ce que toutes les races de chiens sont susceptibles de développer un cancer de la rate ?

Oui. Toutes les races canines sont susceptibles de développer un cancer de la rate. Toutefois, certaines races sont plus concernées que d’autres par cette affection.

C’est le cas des Golden Retrievers, des Bergers allemands et des Labradors Retrievers, qui ont en commun leur grande taille.

Existe-t-il des groupes de soutien pour les propriétaires de chiens atteints de cancer de la rate ?

Oui. Il existe des groupes de soutien pour les propriétaires de chiens atteints de cancer.
Vous pouvez trouver des informations sur ces groupes en ligne (via les réseaux sociaux) ou vous renseigner auprès de votre vétérinaire.

Ces espaces d’échanges et de soutien peuvent vous aider à trouver des moyens d’accompagner votre animal de compagnie et de mieux traverser cette période difficile.

N’hésitez pas également à laisser votre message en bas de cet article. La communauté Botaneo est particulièrement bienveillante et à l’écoute, et il y aura toujours un parent de chien pour vous soutenir et être une oreille attentive. Lire la suite.

Les tumeurs de la rate touchent-elles aussi les chats ?

Oui. Les tumeurs de la rate touchent aussi les chats.

Néanmoins, elles sont plus fréquentes chez les chiens que chez nos compagnons félins. Lire la suite.

Quel est le type de tumeur maligne le plus répandu chez le chien ?

L’hémangiosarcome est la tumeur maligne la plus courante chez le chien.  


Sources :

1. Kahdvm. (2022, 18 avril). Splenic Tumour In Dogs : Hemangiosarcoma | Kingsdale Animal Hospital. Kingsdale Animal Hospital.

2. Cleveland, M. A., & Casale, S. A. (2016). Incidence of malignancy and outcomes for dogs undergoing splenectomy for incidentally detected nonruptured splenic nodules or masses : 105 cases (2009–2013). Javma-journal of The American Veterinary Medical Association, 248(11), 1267‑1273.

3. Lee, M., Park, J., Choi, H., Lee, H., & Jeong, S. J. (2018b). Presurgical assessment of splenic tumors in dogs : a retrospective study of 57 cases (2012–2017). Journal of Veterinary Science, 19(6), 827.

Notre équipe éditoriale

Experte en santé animale, elle intervient comme spécialiste des médecines douces auprès d’intervenants du monde animalier. Rédactrice pour des médias du domaine vétérinaire, elle est également l’auteur d’un livre de référence en phytothérapie animale.

3 Commentaires sur “Cancer de la rate chez le chien : Espérance de vie

  1. Avatar pour Legendre
    Legendre says:

    Notre chienne de 10 ans vient de DCD suite hémorragie tumeur de la rate. Notre chienne ne présentait pas de symptômes que nous aurions pu détecter. Elle avait deux heures avant couru longtemps après les poules faisanes et les lièvres qui pullulent ici sans montrer aucun signe de fatigue particulier. En rentrant à la maison, 1 heure plus tard, elle est tombée sous son propre poids en voulant se lever. Elle ne pouvait plu se relever. Je l’ai donc allonger sur le coté et j’ai appelé le véto. Visite en urgence, le diagnostic tombe après l’échographie qui révéla une tumeur étendue de la rate, avec métastases au foie. Malheureusement l’hémorragie présente, les métastases au foie assombrissaient l’avenir de notre chienne. Nous décidâmes que pour elle il était mieux qu’elle arrête ici son chemin de vie, nous ne voulions pas la faire souffrir inutilement en lui imposant une opération lourde, douloureuse et incertaine quand à son issu.
    Difficile d’accepter que cette saloperie est pu évoluer à bas bruit et tuer ainsi notre chienne.
    Alors ne négliger pas votre compagnon, et une échographie tout les six mois ou un an peut aider à détecter au plus tôt ce genre d problème. Nous ne savons pas pourquoi elle a développé cette tumeur. Nous restons abattu et elle nous manque beaucoup.
    Adieu petite princesse .

    • Avatar pour Audrey Costa
      Audrey Costa says:

      Je suis profondément désolé d’apprendre la perte de votre chienne. La perte d’un compagnon animal est toujours un moment extrêmement difficile et douloureux, d’autant plus quand elle survient de manière si soudaine et inattendue. Il est clair que vous avez pris soin d’elle avec beaucoup d’amour et que vous avez fait le choix le plus compatissant en évitant de prolonger ses souffrances.

      Les tumeurs de la rate sont malheureusement connues pour être particulièrement sournoises car elles peuvent se développer sans montrer de symptômes évidents jusqu’à ce qu’elles atteignent un stade avancé, comme vous l’avez tristement expérimenté. Votre conseil de ne pas négliger la santé de nos compagnons et de considérer des échographies régulières est judicieux et peut s’avérer précieux pour d’autres propriétaires d’animaux.

      Il est naturel de se sentir abattu et de ressentir un vide après une telle perte. Votre chienne a eu une vie pleine d’amour et de joie à vos côtés, et il est évident qu’elle a laissé une marque indélébile sur votre cœur. Prenez le temps de faire votre deuil et de vous rappeler des moments heureux passés ensemble. Il n’est jamais facile de dire adieu à un membre de la famille, mais le souvenir de l’amour que vous lui avez porté restera toujours avec vous.

      Adieu à votre petite princesse, et prenez soin de vous pendant cette période difficile.

  2. Avatar pour Julien
    Julien says:

    Bonjour,
    Nous venons de vivre la meme douloureuse experience que Legendre il y a 2 jours: le matin, notre chienne (de 12 ans) a profité de la ballade pour aller faire un saut dans un lac, marchait bien, a mangé sans sourciller. Dans l’heure qui a suivi notre retour, elle s’est couché sans plus pouvoir se relever, a moitié consciente. Urgence chez un ami vétérinaire qui la connaissait tres bien, le diagnostic est tombé en moins de 10 minutes… hémangiosarcome au niveau de la rate avec hémorragie causé par l’éclatement de la masse, il nous est conseillé de la faire partir sans douleur plutôt qu’une opération pour lui faire gagner de 2 semaines a 3 mois grand maximum et des douleurs a venir inévitables. Nous sommes en colère de ne pas avoir pensé a faire des échographies tous les 6 mois pour detecter cette saleté. Mais sommes également dévasté par un départ autant soudain qu’inattendu. Fort heureusement, nous avons été a ses cotés jusqu’a son dernier souffle, nous ne lui avons pas dit adieu, mais a tres vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.