Mon chien a peur du noir : Pourquoi et que faire ?

Mon chien a peur du noir - raisons explications

Vous avez l’impression que votre chien a peur du noir ? Votre compagnon semble plus anxieux lorsque vous éteignez les lumières ?

Mais est-ce seulement possible ? Un chien peut-il avoir peur du noir ? Et si oui, pourquoi souffre-t-il de cette phobie et comment y remédier ?

Nous faisons le point avec vous sur les signes de la peur du noir chez le chien, les causes possibles et les solutions pour calmer votre animal à l’approche de la nuit.

 

Les chiens peuvent-ils avoir peur de l’obscurité ?

Malgré les signes évidents d’anxiété de votre chien, la première question qui vous est passée par la tête est probablement : « est-ce qu’un chien peut avoir peur du noir ? » N’est-ce pas une phobie réservée aux humains ?

En réalité, rares sont les chiens qui ont réellement peur du noir.

Il y a de fortes chances que votre vétérinaire ne diagnostique pas de nyctophobie chez votre animal, même s’il semble que l’obscurité soit le problème.

Pourquoi ? Tout d’abord, parce que les chiens voient mieux dans le noir que nous.

En effet, bien que les chiens ne puissent pas voire aussi bien en termes de couleurs, ils ont une meilleure vision en termes de lumière.

Cela s’explique par les cônes de l’œil qui détectent la couleur et les bâtonnets qui détectent la lumière.

Les chiens n’ont pas un ensemble aussi varié de cônes, mais ils ont plus de bâtonnets dans la rétine, ce qui signifie qu’ils peuvent mieux détecter les images dans des scénarios de faible luminosité.

Leur lentille est également proche de la rétine, ce qui leur permet d’obtenir une image plus claire.

Ces capacités de “vision nocturne” sont en partie héritées de leurs ancêtres sauvages qui étaient plus actifs au crépuscule et à l’aube, de sorte que les yeux de nos animaux ont évolué pour voir mieux dans des cas de lumière faible.

En plus de mieux voir dans le noir, les principaux sens des chiens sont l’odorat et l’ouïe. Pas la vue, contrairement à nous.

Cette différence est un autre fragment de réponse face à la peur de l’obscurité fréquente chez les humains et moins fréquente chez les chiens.

Car pourquoi avoir peur du noir si on voit relativement bien dans la nuit et que l’on analyse le monde par l’odorat et l’ouïe ?

Alors certes, des troubles anxieux sont régulièrement diagnostiqués et traités chez les chiens, mais il n’existe pas de véritables études montrant que les chiens ont la même peur du noir que nous.

Il s’agit en fait de peurs liées à d’autres phénomènes que l’obscurité.

Meilleurs produits apaisants calmant relaxant pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Meilleurs produits apaisants calmant relaxant pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

 

Mon chien a peur du noir : Les raisons possibles

De nombreuses choses peuvent expliquer l’anxiété de votre chien lorsqu’il fait nuit.

Ces causes peuvent être psychologiques ou physiques.

C’est pourquoi il est important de comprendre pourquoi votre chien semble avoir peur dans le noir.

 

Anxiété de séparation

L’anxiété de séparation est la raison la plus probable de la peur du noir chez un chien. Mais comment savoir s’il s’agit réellement de ça ?

Observez le comportement de votre animal lorsque vous partez ou que vous vous apprêtez à partir.

Si votre chien souffre d’anxiété de séparation et non de la peur du noir, il montrera des signes de stress lors de vos absences, qu’il fasse jour ou nuit.

Il se peut aussi que votre chien ait associé le noir à vos absences ; Surtout si vous éteignez la lumière lorsque vous partez et que vous le laissez seul.

Enfin, gardez en tête que vous n’avez pas besoin de sortir de la maison pour que votre chien fasse preuve d’anxiété de séparation.

L’anxiété de séparation peut aussi se produire si votre chien dort dans le salon et que vous dormez à l’étage. 

Parmi les signes d’anxiété de séparation pouvant expliquer la peur du noir :

  • Vocalisation

Les pleurs et les aboiements sont des symptômes courants d’un chien qui souffre d’anxiété de séparation.

Dès que les lumières s’éteignent et qu’il est seul, votre chien peut ainsi se mettre à gémir et à émettre des vocalisations de plus en plus fortes.

Il peut également commencer à aboyer dès qu’il se retrouve dans le noir.

Certains chiens peuvent se calmer après un certain temps, mais en cas d’anxiété aiguë, un chien peut aboyer toute la nuit.

  • Sommeil difficile

Un chien qui souffre d’anxiété de séparation aura davantage de difficultés à s’endormir.

Il peut notamment faire les cent pas, sauter sur les meubles, se cacher sous le lit ou gratter les portes.

  • Destructivité

Pire encore, un chien qui a peur d’être seul peut adopter un comportement destructeur lorsqu’il est placé dans l’obscurité.

En effet, si un chien a l’impression que l’on ne se soucie pas de son anxiété, il peut se sentir frustré et s’en prendre à des objets de la maison.

Griffures sur les meubles, mâchouillement des objets ou déchiquètement des tissus, sont autant de signes d’un chien qui essaie de communiquer son mal-être.

  • Besoins dans la maison

Comme les humains, un chien stressé aura tendance à moins pouvoir se retenir d’uriner ou de faire ses besoins.

Si votre chien est anxieux dans le noir parce qu’il a peur d’être seul, il est donc possible que vous retrouviez des pipis un peu partout dans la maison.

  • Posture

Un chien en proie à l’anxiété de séparation aura une posture plus raide, la queue entre les jambes et les oreilles en arrière. Il peut aussi se cacher dans les recoins de la maison.

 

Problème de vision

Comme vu précédemment, les chiens voient mieux dans le noir (bien que différemment) que les humains.

Il peut donc sembler étrange qu’un chien devienne anxieux dans l’obscurité.

Cependant, l’obscurité peut aggraver la vision des chiens qui ont déjà des problèmes de vue.

Outre la peur du noir, si la mauvaise vision est la cause de l’aversion de votre chien pour l’obscurité, il peut y avoir d’autres signes tels que :

  • Maladresse
  • Hésitation avant d’entrer dans des zones inconnues (y compris les espaces sombres)
  • Difficulté à trouver des objets familiers comme des bols de nourriture et d’eau
  • Augmentation du sommeil
  • Hypertrophie du ou des globes oculaires
  • Changement de couleur de la pupille
  • Comportement agressif
  • Frottement des yeux ou de la tête
  • Larmoiement ou inflammation des yeux
  • Yeux qui coulent ou croûtés

Les causes des problèmes visuels chez les chiens sont nombreuses : cataractes, glaucome, lésions de la cornée (causées par une sécheresse oculaire ou des ulcères, par exemple) ou problèmes de rétine.

Mais heureusement, beaucoup de ces problèmes peuvent être traités ou du moins corrigés.

 

Traumatisme antérieur

Si vous avez adopté un chien en refuge et que vous remarquez qu’il semble avoir peur du noir, la réponse peut se trouver dans le passé de votre chien, bien qu’il soit peu probable que vous appreniez un jour ce qu’il s’est réellement passé.

Il se peut par exemple que dans sa vie antérieure, votre chien ait été laissé pendant de longues périodes dans un espace sombre et clos.

Votre chien a pu aussi subir un traumatisme lorsqu’il était dans l’obscurité, type attaque de chien, feu d’artifice ou orage.

Dans ce genre de cas, un chien associe facilement ses traumatismes à l’environnement dans lequel il était lorsque cela s’est produit.

Et comme les humains, certaines expériences peuvent amener un chien à associer l’obscurité à de mauvaises choses.

 

Vieillesse

La vieillesse peut engendrer de nombreux problèmes chez le chien, et le rendre moins à l’aise dans le noir.

Outre la vue qui se détériore, le syndrome de dysfonctionnement cognitif, par exemple, peut rendre votre chien phobique du noir.

Ce trouble chez les chiens âgés présente certaines similitudes avec la maladie d’Alzheimer chez les humains.

Les signes tels que la désorientation et la confusion sont souvent pires la nuit, et peuvent donc être interprétés comme une phobie du noir.

Selon les rapports, 28% des chiens âgés de 11 à 12 ans et 68% des chiens âgés de 15 à 16 ans présentent au moins un signe associé au dysfonctionnement cognitif.

Les signes comprennent :

  • Désorientation, agitation, regard fixe et apparence confuse
  • Nouvelles phobies, ou anxiété de séparation
  • Changements dans les interactions sociales, comme le fait de devenir plus méfiant ou plus distant
  • Changements dans le cycle veille-sommeil, tels que le sommeil pendant la journée et l’éveil pendant la nuit
  • Écoulement d’urine ou de matières fécales dans la maison alors que le chien est éduqué
  • Changements dans l’activité (diminution ou augmentation)

 

L’instinct

L’évolution des canidés est également à prendre en compte.

Comme les chiens devaient autrefois se méfier des prédateurs qui pouvaient les attaquer dans l’obscurité, être vigilant la nuit est un instinct qu’ils n’ont pas tout à fait oublié, et ce, même si nos compagnons vivent aujourd’hui dans des maisons paisibles.

 

L’envie d’attirer votre attention

Il se peut aussi que votre chien n’est pas du tout peur du noir, mais qu’il recherche simplement votre attention.

Ce comportement est souvent accru par le propriétaire qui réagit au comportement du chien.

Par exemple, si votre chien comprend que vous allez le cajoler lorsqu’il a peur, il peut avoir tendance à reproduire des signes de stress pour attirer votre attention… Surtout s’il n’a pas envie de dormir

Et si ça fonctionne, si vous venez le chercher à chaque fois qu’il pleure dans le noir, pourquoi ne pas recommencer ?!

 

La race du chien

Bien qu’il n’existe pas beaucoup de données sur les chiens et l’anxiété provoquée par l’obscurité, les races de chiens qui sont généralement plus sensibles à l’anxiété peuvent être plus susceptibles de devenir anxieuses la nuit.

Parmi elles, on peut citer les races toys comme le chihuahua et le Yorkshire, ainsi que le bichon frisé.

 

Mon chien a peur du noir : Solutions

Plusieurs solutions simples peuvent aider votre chien à ne plus avoir peur du noir, ou, du moins, à ne plus être stressé quand il fait nuit. La première étant de comprendre les raisons de sa phobie pour agir de façon adaptée et efficace.

Consulter un vétérinaire

Si votre chien semble soudainement avoir peur du noir, une raison sous-jacente en est très probablement la cause.

La première étape consiste donc à prendre rendez-vous avec un vétérinaire pour discuter de vos inquiétudes.

Ce dernier effectuera un examen approfondi pour rechercher les raisons possibles de cette phobie soudaine et éliminer tout problème de santé, lié à une maladie oculaire, ou non.

Il recherchera notamment les signes d’une maladie neurologique, de troubles hormonaux, de problèmes métaboliques (par exemple, une maladie du foie), de douleurs et une perte de sensibilité (auditive ou visuelle, par exemple).

Dans tous les cas, il est impératif que votre chien soit diagnostiqué et traité de manière appropriée pour protéger sa vision et lui épargner la douleur.

Essayer le renforcement positif

Une fois que vous avez éliminer les causes physiques, cherchez les causes psychologiques.

Si votre chien a peur du noir pour une raison psychologique comme un traumatisme, il est possible de lui apprendre à ne pas avoir peur du noir en faisant appel au renforcement positif et au système de récompense.

La meilleure façon d’apprendre à votre chien qu’il n’a pas besoin de craindre le noir est en effet de l’y exposer progressivement et de le féliciter à chaque progression.

Vous pouvez notamment baisser progressivement la lumière pour que votre chien puisse s’y habituer.

S’il ne montre pas de signes d’anxiété, offrez-lui des friandises pour le récompenser. Il associera ainsi le noir à une récompense. Poursuivez ce processus jusqu’à l’obscurité totale.

De même, si vous vous promenez avec votre chien la nuit et qu’il commence à montrer des signes de peur, soyez patient et affectueux.

Reculez au niveau de la lumière et retentez dès qu’il s’est calmé. Récompensez-le ensuite pour son bon comportement.

Apprendre par le jeu

Un autre moyen d’éliminer la peur du noir chez votre chien est de jouer avec lui dans une lumière tamisée.

Cela peut en effet aider votre chien à ne plus associer l’obscurité au danger, mais plutôt à un moment d’amusement.

Baissez la lumière au fur et à mesure, lorsque vous sentez votre chien détendu et à l’aise.

Être doux et patient

Si votre chien a peur du noir, ne le forcez pas à y être confronté.

La violence et l’agressivité ne feront que renforcer sa phobie.

Être positif

Pour aider votre chien à ne plus avoir peur du noir, parlez-lui sur un ton enjoué et positif.

Si votre chien ressent votre anxiété envers la situation ou vous sent énervé, il pensera qu’il a toutes les raisons d’être lui aussi sur la défensive.

Modifier l’environnement

N’obligez jamais votre chien à rester dans le noir s’il en a peur.

Que votre chien ait peur du noir à cause d’anxiété de séparation ou d’un problème de santé, envisagez de garder une lumière allumée ou placez des veilleuses qui peuvent aider votre chien à se sentir plus à l’aise la nuit.

Vous pouvez également utiliser des lumières qui s’allument lorsqu’un mouvement est détecté et changer progressivement l’ampoule de forte à faible luminosité pour aider votre chien à s’adapter.

Parmi les autres moyens de réduire l’anxiété et de redonner à votre chien un sentiment de sécurité dans toutes les pièces de votre maison ; la musique calmante ou des diffuseurs de phéromones.

S’il y a des facteurs de stress dans la maison (tels que des bruits forts ou des zones très fréquentées), éliminez-les ou éloignez suffisamment votre chien de ces zones.

Votre mode de vie peut également affecter votre chien, surtout si vous travaillez la nuit ou si vous avez des horaires de travail variés.

Vous ne pourrez peut-être pas changer cela, mais vous pouvez trouver des moyens d’assurer le bien-être de votre chien, en lui laissant par exemple un vieux t-shirt avec votre odeur.

Rapprocher son chien

Si votre chien ne supporte pas le noir parce qu’il a peur d’être loin de vous, vous pouvez aussi le rapprocher de votre chambre.

Attention toutefois, le faire dormir avec vous n’est pas une solution et peut causer plus de problèmes qu’en régler.

Dépenser son énergie

Prévoyez des moments de jeu avant de vous coucher.

Prévoyez du temps pour une promenade, une course, un jeu de tir à la corde ou toute autre activité qui épuisera votre chien afin qu’il ne soit pas trop énergique la nuit.

Comme nous, un chien fatigué est un chien globalement moins stressé.

Essayer les solutions naturelles

Il existe une grande variété de produits calmants pour aider à soulager l’anxiété des chiens.

Vous pouvez par exemple commencer une cure de CBD pour détendre votre chien de façon naturelle et efficace.

Cet extrait de chanvre est en effet reconnu pour ses propriétés calmantes et apaisantes.

Il se retrouve aujourd’hui sous forme de spray ou de friandises, comme chez Botaneo, la marque du bien-être animal au naturel.

Demander l’aide d’un professionnel

Si vous n’arrivez pas à comprendre ce qui se cache derrière cette peur du noir, appelez votre vétérinaire et demandez-lui de vous recommander un comportementaliste.

Ce dernier vous aidera à identifier et à traiter exactement ce qui provoque la peur apparente de l’obscurité de votre chien. 

Éduquer son chien

La meilleure façon d’aider un chien à ne plus avoir peur du noir est de travailler sur cette anxiété via l’éducation.

Par exemple, si une mauvaise socialisation est le problème, il est essentiel de socialiser votre animal correctement.

Emmenez-le faire des promenades autour d’autres animaux, offrez-lui une récompense lorsqu’il se comporte bien et ne lui donnez pas de raison d’avoir peur des autres.

Il est important de savoir que même les chiens adultes peuvent être socialisés. Pas d’excuse donc !

Normaliser ses départs

Si la peur du noir de votre chien est liée à l’anxiété de séparation, normalisez votre départ en n’accordant pas trop d’attention à votre chien lorsque vous partez et en ne faisant pas de grandes effusions lors de votre retour.

Déritualisez aussi vos gestes de départ. Prenez votre écharpe alors que vous ne sortez pas, touchez vos clés sans les utiliser… Tout cela aidera votre chien à ne pas prendre peur lorsque vous faites un geste qui lui rappelle que vous allez partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *